2 min de lecture Présidentielle américaine

États-Unis : pourquoi Trump évoque-t-il un report de la présidentielle ?

ÉCLAIRAGE - Le président américain a publié un message ce jeudi 30 juillet évoquant un report de l'élection présidentielle prévue en novembre 2020. Il ne dispose cependant pas de ce pouvoir.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Présidentielle américaine : Trump évoque, pour la première fois, un report de l'élection Crédit Image : JIM WATSON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Ces dernières semaines, Donald Trump refusait de dire s'il accepterait ou non les résultats de l'élection présidentielle de novembre 2020 en cas de défaite face à Joe Biden. Désormais, il parle de repousser l'élection. 

Le président américain a provoqué un tollé en publiant, le jeudi 30 juillet, un tweet dans lequel il mettait en doute la tenue du scrutin présidentiel à venir. Une déclaration qui intervient dans un contexte très compliqué pour le président américain, avec une épidémie de coronavirus qui continue à s'aggraver et des sondages qui l'annoncent largement perdant

Le motif officiel de cette remise en cause est le recours au vote par correspondance. Depuis plusieurs semaines, des officiels du gouvernement et de la santé publique travaillent sur une généralisation de ce mode de scrutin, afin de limiter l'affluence dans les bureaux de vote en pleine crise sanitaire.

Affirmations sans preuves

Une solution qui ne convient pas au président sortant. Il a avancé, à plusieurs reprises, que cette option mènerait à davantage de fraude électorale. "Avec un recours universel au vote par correspondance (...) 2020 sera l'élection la plus imprécise et frauduleuse de l'histoire", a-t-il affirmé.

À lire aussi
Joe Biden, en campagne en Pennsylvanie, un des "swing states" États-Unis
Présidentielle américaine : qu'est-ce qu'un "swing state", primordial aux candidats ?

Donald Trump n'a pas apporté de preuves particulières pour justifier cette allégation, au-delà d'un reportage d'une chaîne de télévision locale aux États-Unis. Les reporters font envoyer de faux bulletins de vote à une boîte postale. Ils affirment que 21% d'entre eux ne sont jamais parvenus à destination.
Rien ne prouve cependant que le vote par correspondance ne serait pas sécurisé. Edie Goldenberg, chercheuse en administration publique à l'Université du Michigan, a même publié un article sur The Conversation expliquant que la recherche en la matière montrait que ce mode de scrutin était sécurisé, et efficace pour empêcher la propagation du coronavirus. 

Des commentateurs de la vie politique américaine s'interrogent de leur côté sur le moment choisi par Donald Trump pour évoquer ce report. Juste avant son tweet, le département du Commerce a annoncé que le PIB américain avait plongé de 32,9% au deuxième trimestre de 2020, faisant officiellement rentrer les États-Unis dans une période de récession

"Coincidence que Trump tweet à propos d'un report de l'élection au moment où l'on reçoit les pires chiffres du PIB enregistrés dans l'histoire des États-Unis ?", s'interroge Ben White, chef du service économique de Politico, tandis que l'analyste politique Kyle Kondik parle d'une "tentative évidente de changer le sujet".

Le président des États-Unis ne possède pas le pouvoir de modifier la date d'une élection. Une loi fédérale fixe le scrutin présidentiel au premier mardi du mois de novembre. Celle-ci ne peut-être modifiée qu'exclusivement par le Congrès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine États-Unis Coronavirus États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants