1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : pas de poursuites fédérales contre le policier qui a tiré dans le dos de Jacob Blake
1 min de lecture

États-Unis : pas de poursuites fédérales contre le policier qui a tiré dans le dos de Jacob Blake

Le policier qui avait grièvement blessé l'Américain noir Jacob Blake en août 2020 à Kenosha ne sera pas poursuivi, les preuves récoltées n'étant "pas suffisantes pour prouver que l'agent a fait un usage excessif de la force".

La police aux États-Unis (illustration).
La police aux États-Unis (illustration).
Crédit : Chris DELMAS / AFP
William Vuillez & AFP

Le ministère américain de la Justice a annoncé vendredi qu'il n'y aurait pas de poursuites fédérales contre le policier qui, en août 2020 à Kenosha (Wisconsin), avait grièvement blessé l'Afro-Américain Jacob Blake. Une mort qui avait ravivé la colère antiraciste aux États-Unis. 

"Le ministère a pris cette décision parce que les preuves obtenues ne sont pas suffisantes pour prouver que l'agent a fait un usage excessif de la force", selon un communiqué. Le 23 août 2020, Jacob Blake avait reçu plusieurs balles dans le dos devant ses trois fils, lorsque des policiers ont tenté de l'interpeller après avoir reçu le signalement d'un "incident conjugal". La scène, mise en ligne sur internet, avait relancé la mobilisation contre les violences policières, trois mois seulement après le meurtre de l'Afro-Américain George Floyd, asphyxié sous le genou d'un agent blanc à Minneapolis.

L'affaire avait également entraîné une forte mobilisation dans le monde du sport, avec le report de plusieurs rencontres de la NBA notamment. En janvier 2021, la justice de l'État du Wisconsin avait déjà renoncé à poursuivre les agents impliqués. Le procureur local Michael Graveley avait estimé que l'auteur des tirs était en état de légitime défense parce que Jacob Blake "avait résisté avec un couteau" à son interpellation.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/