1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - États-Unis : le projet d'envahir la "zone 51" finalement avorté
1 min de lecture

VIDÉO - États-Unis : le projet d'envahir la "zone 51" finalement avorté

Au départ une blague, l'idée d'envahir la "zone 51", une base militaire américaine secrète qui cacherait des preuves de vie extraterrestre, avait suscité l'intérêt de plus d'un million de personnes.

Sculpture d'un alien au bord de la route en Californie, connue sous le nom de "Gateway to Area 51"
Sculpture d'un alien au bord de la route en Californie, connue sous le nom de "Gateway to Area 51"
Crédit : Frederic J. BROWN / AFP
États-Unis : le projet d'envahir la "zone 51" abandonné par son créateur
00:02:13
Paul Turban

"Raid sur la zone 51, ils ne pourront pas tous nous arrêter". Sous ce nom, un événement Facebook créé par Matty Robert promettait de pénétrer, grâce à un immense mouvement de foule, la "zone 51", base militaire américaine secrète renfermant selon certains complotistes les preuves d'une vie extraterrestre. Quelque 2 millions de personnes avaient répondu présent à l'événement. Le créateur de l'événement, Matty Roberts, a décidé de se retirer d'Alienstock, un festival créé à la suite du succès de l'événement Facebook. 

Dans une interview donnée au Las Vegas Review-Journal, Matty Roberts explique avoir "eu beaucoup de soucis dans la préparation d'Alienstock." Il pointe notamment le manque d'infrastructures sur place, et les problèmes de sécurité potentiels en cas de forte affluence. En lieu et place de ce festival, Matty Roberts et le producteur de l’événement ont annoncé se joindre à une autre fête organisée à Las Vegas autour du même thème

Le 10 septembre dernier, deux Néerlandais de 20 et 21 ans ont été arrêtés après avoir pénétré illégalement dans la "zone 51", selon le Time. La police a retrouvé leur voiture, avec un ordinateur portable, un drone et une caméra qui contenaient des vidéos de la zone. Ils ont écopé de trois jours de prison et d'une amende de 2.280 dollars selon le NLTimes

L’armée de l’air américaine a lancé un avertissement concernant le prétendu raid de la zone 51, affirmant que "toute tentative d’accès illégal à des installations militaires ou à des zones d’entraînement militaire est dangereuse".

Une menace qui n'a pas découragé certains irréductibles. Vendredi 20 septembre, plusieurs personnes se sont rendues aux abords du site protégés, mais rien à voir avec l'invasion annoncée. Deux millions d'internautes s'étaient inscrits à l'événement sur Facebook.

À écouter

Etats-Unis : la mystérieuse Zone 51
00:03:25
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.