1 min de lecture États-Unis

Etats-Unis : le manoir du film "Le Parrain" mis en vente pour 89,75 millions de dollars

VU DANS LA PRESSE - L'iconique manoir aperçu dans le film "Le Parrain" est de nouveau à vendre pour 89,75 millions de dollars.

Photo de Los Angeles prise le 29 décembre 2020. (Illustration)
Photo de Los Angeles prise le 29 décembre 2020. (Illustration) Crédit : PATRICK T. FALLON / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon journaliste

L'emblématique manoir aperçu dans le film Le Parrain est de nouveau sur le marché de l'immobilier. Selon une information de Business Insider relayé par Capital, cette demeure de 2 800 m² et située à Los Angeles aux Etats-Unis est à vendre pour 89,75 millions de dollars. Le manoir avait déjà été mis en vente en 2016 pour plus du double de ce prix. 

Dans Le Parrain, le manoir est la demeure du producteur de cinéma Jack Woltz. Aujourd'hui, il appartient à l'avocat et investisseur immobilier Leonard Ross qui tenterait de le vendre depuis 2007. En 2013, il avait été proposé à la location pour 600.000 dollars par mois avant d'être mis en vente en 2016 pour 195 millions de dollars. Mais il n'avait pas trouvé d'acheteur. L’entreprise en charge du domaine a été placée en faillite en 2019 et un tribunal a ordonné la mise en vente du bien. Le nouveau prix de l'immense manoir représente un rabais de 105 millions d’euros par rapport à l’ancien. C'est une belle occasion immobilière pour les acheteurs potentiels.

Construit en 1927, ce bien immobilier dispose de deux piscines et de grands jardins sur un terrain de 1,4 hectare. Le manoir est surnommé "The Hearst Estate", du nom du magnat de l’édition William Randolph Hearst qui y a vécu au XXe siècle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Cinéma Argent
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants