1 min de lecture États-Unis

États-Unis : le Français détenu par l'immigration est mort d'un arrêt cardiaque

Ce Français né en Angola, âgé de 40 ans, était arrivé à New York le 28 novembre 2018 avec un visa touriste, l'ESTA. Une procédure d'expulsion à son encontre était en cours.

Une prison aux États-Unis (illustration)
Une prison aux États-Unis (illustration) Crédit : GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Sa mort demeurait mystérieuse. Le ressortissant français décédé alors qu'il était détenu par les services américains de l'immigration est mort dimanche 29 décembre d'un arrêt cardiaque selon ces derniers. Une procédure d'expulsion à son encontre était en cours, a indiqué vendredi 3 janvier une source diplomatique française.

"Samuelino Pitchout Mavinga a été prononcé mort par l'équipe médicale" d'un hôpital d'Albuquerque au Nouveau-Mexique, a déclaré dans un communiqué mis à jour mercredi soir l'Immigration and Customs Enforcement (ICE).

"La cause préliminaire de la mort a été identifiée comme un arrêt cardiaque", ont poursuivi les services de l'immigration, précisant toutefois qu'une autopsie devait avoir lieu pour déterminer la cause officielle de ce décès.

Une procédure d'expulsion en cours

Ce Français né en Angola, âgé de 40 ans, était arrivé à New York le 28 novembre 2018 avec un visa touriste, l'ESTA. Il devait quitter le territoire américain dans les trois mois mais avait été interpellé par la police aux frontières au Texas le 11 novembre 2019, affirme l'ICE. "Mavinga avait été transféré dans un centre ICE le 12 novembre" au Nouveau-Mexique poursuit le communiqué, "en attendant son expulsion des Etats-Unis".

À lire aussi
Des manifestants rassemblés à Minneapolis, durant la troisième nuit de protestation à la suite de la mort de George Floyd États-Unis
Les infos de 6h - Manifestations aux États-Unis : plusieurs grandes villes imposent un couvre-feu

Près d'un mois plus tard, Samuelino Pitchout Mavinga avait été transféré dans un autre centre de détention du même Etat. Le lendemain, le 12 décembre, ce Français était transporté à l'hôpital "pour traitement et évaluation d'un amaigrissement, altération de l'état mental et une possible septicémie". Le Presbyterian Hospital a diagnostiqué à Mavinga une "torsion du gros intestin provoquant une occlusion intestinale".

Interrogée par l'AFP, une source diplomatique française a confirmé avoir appris dimanche le décès de ce ressortissant français "pour séjour irrégulier sur le territoire américain". "Une procédure d'expulsion vers la France était en cours", a confirmé cette même source.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Prisons Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants