1 min de lecture États-Unis

États-Unis : un Français meurt pendant sa détention par les services de l'immigration

Le quarantenaire, né en Angola, est décédé dimanche 29 décembre à l'hôpital d'Albuquerque. Les causes de sa mort ainsi que son identité n'ont pas encore été dévoilées.

Une prison aux États-Unis (illustration)
Une prison aux États-Unis (illustration) Crédit : GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Une mort mystérieuse qui pose question et qui éveille les soupçons. Un ressortissant français, né en Angola, est décédé alors qu'il était détenu par les services de l'immigration américaine, ont indiqué mercredi 1er janvier ces derniers.

L'homme, âgé de 40 ans et dont l'identité n'a pas été communiquée, est mort dimanche 29 décembre à l'hôpital d'Albuquerque au Nouveau-Mexique, selon un communiqué des services américains de l'immigration, l'Immigration and Customs Enforcement (ICE).

"Une autopsie est en cours pour déterminer la cause officielle de la mort", a ajouté l'ICE, précisant que les services consulaires français avaient été avisés et qu'ils essayaient de "localiser sa famille".

Interrogé par l'AFP, le ministère français des Affaires étrangères a indiqué être informé de ce dossier. "Nous sommes en relation avec les autorités américaines pour connaître les circonstances exactes de ce décès", a précisé un porte-parole.

À lire aussi
Harvey Weinstein le 24 février 2020 à New York États-Unis
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol

Cette mort fait suite à celle de Nebane Abienwi, un Camerounais âgé de 37 ans, décédé en octobre d'une hémorragie cérébrale alors qu'il était détenu par l'ICE à San Diego, en Californie.

Cinq enfants venant du Guatemala, morts en détention

Également en octobre, un ressortissant cubain, Roylan Hernandez-Diaz, 53 ans, s'est apparemment suicidé alors qu'il était détenu par l'ICE en Louisianne, selon ces services d'immigration.

Entre décembre 2018 et mai 2019, cinq enfants originaires du Guatemala étaient également morts en détention après leur interpellation par des officiers américains de l'immigration. L'administration du président américain Donald Trump a fait de la lutte contre l'immigration illégale une priorité.

Elle a pris de nombreuses mesures pour limiter les arrivées de migrants, en forte augmentation, à la frontière sud des États-Unis, mais plusieurs d'entre elles, controversées, ont été bloquées par la justice.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Immigration Prisons
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants