2 min de lecture États-Unis

États-Unis : "La Vie est belle" de Frank Capra, une tradition de Noël

Chaque année, durant la période de Noël, "La Vie est belle" de Frank Capra est diffusé en boucle sur les chaînes américaines. Le film s'est imposé comme une tradition car il célèbre le vrai sens des fêtes de fin d'années.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : "La Vie est belle" de Frank Capra, une tradition de Noël Crédit Image : Swashbuckler Films | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission

Il y  a une douzaine d'années, je passais pour la première fois les fêtes de fin d'année aux États-Unis et j’avais été très intrigué par une tradition de Noël : la diffusion en boucle, sur plusieurs chaines le même soir, d'un grand film, It’s a Wonderful Life, La Vie est belle, de Frank Capra. Le long-métrage est bien plus souvent diffusé à la télévision que La Grande Vadrouille en France.

Par exemple, cette année, NBC l’a diffusé un samedi soir de début décembre et va encore le diffuser le soir du 24. D’autres chaînes feront de même, et une d'entre elles va d'ailleurs le diffuser en boucle le jour de Noël, le 25, dès 6h du matin. Pourtant, le film n'est pas une comédie légère, c'est un film en noir et blanc assez grave, sorti en 1946.

La Vie est belle se déroule durant le soir de Noël, dans une petite ville. Le héros, joué par James Stewart, cherche à faire le bien autour de lui, mais se retrouve ruiné par un homme d’affaires qui l’écrase. Ce protagoniste principal se sent si mal qu’il se dit qu’il aurait préféré ne pas naître. Il va sur un pont, il pense au suicide et s'apprête à sauter.

C’est à ce moment-là qu’arrive un ange gardien, qui lui raconte ce que serait devenue sa petite ville et les proches qu'il aime s’il n’était pas né. Le héros comprend alors que sa vie à un sens, malgré les difficultés, malgré ses moments de malaise, de dépression, que sa vie est "wonderful" comme le dit le titre du film, en anglais, et en français, que sa vie est "belle".

Une lueur dans l'obscurité

À lire aussi
Le président américain, Donald Trump. États-Unis
Oscars 2020 : Trump dénonce la victoire du film sud-coréen Parasite

La Vie est belle est devenu une tradition de Noël, car c'est d'abord un bon film, mais aussi parce que Frank Capra y raconte beaucoup mieux le vrai sens de Noël que tous les films avec des pères Noël.

Qu'on soit chrétien ou non, qu'on soit attaché au sens religieux de Noël ou non, nos ancêtres célèbrent depuis l’Antiquité une fête autour du solstice d’hiver, c’est-à-dire au moment où il fait le plus sombre, où les jours vont rallonger. Ce que rappelle ce film, et c’est pour cela que les Américains y sont attachés, c'est que, même dans l’obscurité, si on regarde bien, il y a toujours une petite lueur qui peut grossir si on ne la laisse pas s’éteindre.

>
It's A Wonderful Life Trailer

Certes, le message est très optimiste et très américain - on peut peut-être le trouver naïf. Mais, depuis plus de 7 décennies, le film redonne de l’espoir aux à nos amis d'outre-Atlantique qui souffrent, qui ont perdu des proches, qui se sentent seuls à Noël et pour qui cette période est difficile.

La Vie est Belle leur rappelle que s’ils essaient de faire le bien, s’ils cherchent ce qu’il y a de meilleur chez l’autre, s’ils se rappellent qu’après l’obscurité reviendra la lumière, ils se rendront compte que la vie est belle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Cinéma Noël
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants