1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : la Nasa a abattu l'ensemble de ses singes le même jour
1 min de lecture

États-Unis : la Nasa a abattu l'ensemble de ses singes le même jour

Les 27 primates euthanasiés étaient âgés et atteints, pour certains, de la maladie de Parkinson.

Une singe rhésus
Une singe rhésus
Crédit : Ed Jones / AFP
Victor Goury-Laffont

Dans le centre de recherche Ames, en Californie, la Nasa gardait, jusqu'il y a peu, 27 singes dans le cadre de projets de recherche. Puis, le 2 février 2019, l'agence spatiale américaine décidait de les euthanasier tous le même jour. 

Révélée par The Guardian, la décision suscite, outre-Atlantique, l'indignation. Ces singes étaient âgés, et 21 d'entre eux présentaient des symptômes de la maladie de Parkinson. "Ils souffraient de la privation éthologique et des frustrations inhérentes à une vie passée dans un laboratoire", condamne John Gluck, expert en éthique animale à l'université du Nouveau-Mexique. 

Plusieurs voix ont fait part de leur incompréhension, alors que ces primates, certes plus utiles à la recherche, auraient pu bénéficier d'une retraite dans un refuge pour animaux. Kathleen Rice, élue démocrate à la chambre des représentants, a d'ailleurs adressé un courrier à l'administrateur de la Nasa, Jim Bridenstine, pour obtenir des éclaircissements à ce propos.

Selon The Guardian, 74.000 primates ont été utilisés en 2017 aux États-Unis dans le cadre de recherches en laboratoire. Le gouvernement américain tente de mettre progressivement fin à cette pratique, l'institut national de santé ayant par exemple décidé de ne plus utiliser de chimpanzés dans le cadre d'expériences.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/