2 min de lecture États-Unis

États-Unis : elle apprend à lire grâce à ses enfants et devient enseignante

Pam Talbert n'avait jamais appris à lire. Grâce à ses enfants, elle a pourtant réussi à surmonter son complexe et est devenue enseignante.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : elle apprend à lire grâce à ses enfants et devient enseignante Crédit Image : Unbsplash/Nicole Honeywill | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Noé Blouin

L'histoire de Pam Talbert est une histoire de reconnaissance et de persévérance. Elle se déroule en Louisiane, à Bâton-Rouge. Pam a longtemps souffert d'illettrisme. Elle avait le niveau de lecture d’une élève de CE2. En fait, elle dit que ne savait même plus écrire, et que la lecture était un enfer, elle peinait à déchiffrer les mots, à comprendre les sons que font les lettres.

Elle avait été d’une timidité extrême quand elle était petite, et personne ne l’avait vraiment aidé à surmonter ses blocages. En grandissant, c’est devenu très douloureux pour elle. Elle était assez à l’aise avec les chiffres, mais les lettres, les mots, la lecture, la paralysaient.

Il y a une vingtaine d’années, Pam avait déjà trois enfants, et elle travaillait dur pour nourrir la famille, malgré ses difficultés de lecture.  Elle faisait le ménage dans des écoles et des maisons de retraite et conduisait aussi un bus scolaire. Elle travaillait dur, mais ce qui était douloureux pour elle c’était de ne pas pouvoir aider ses enfants à faire leurs devoirs.  Elle se sentait humiliée. Même des mots simples semblaient insurmontables. Un jour elle s’est mise à pleurer parce qu’elle n’arrivait à lire le mot "bear", qui signifie "ours" en français.

D'élève à enseignante

Finalement, elle s’en est sortie grâce à ses enfants, grâce à sa fille et ses deux fils. Leur mère ne pouvait pas les aider à faire leurs devoirs, alors eux l’ont aidé. Alors qu’ils étaient encore enfants, ils ont repris l’apprentissage de la lecture avec elle, avec de la phonétique. Le processus a été lent, très lent même, mais Pam a peu à peu repris confiance.

À lire aussi
Les rues désertes de Manchester, en confinément à cause de l'épidémie de coronavirus épidémie
Coronavirus dans le monde : avec plus de 60.000 morts, le point sur la pandémie

Tous les soirs, ses enfants lui répétaient ce qu’ils avaient appris pendant la journée. Ils lui faisaient des cours du soir, ceux qu’on leur avait enseigné à l’école. Tout en continuant les heures de ménage et de bus scolaire, Pam s’est accrochée et a repris sa scolarité, jusqu’à entrer à l’université, puis enchaîne licence, master. 

Elle est devenue enseignante. Elle voulait aider les petits qui ont des difficultés de lecture, comme elle quand elle était enfant. Elle a commencé à enseigner, en CE1, puis CM1, CM2, 6e, 5e. Depuis deux ans, elle est directrice-adjointe d’un collège. 

Et ça n’est pas terminé, elle a aujourd'hui repris des études, une seconde fois. Elle s'est inscrite en doctorat avec son fils. Leur projet, c’est d’ouvrir ensemble une école pour les enfants et les adultes qui ont du mal à lire, et qui en souffrent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Enseignants Thanksgiving
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants