1 min de lecture États-Unis

États-Unis : Donald Trump se compare à Rocky pour rassurer sur son état de santé

VU DANS LA PRESSE - Dans un montage photo publié sur son compte Twitter, le locataire de la Maison-Blanche s'est comparé au célèbre boxeur pour rassurer sur son état de santé.

Le président des États-Unis Donald Trump (illustration)
Le président des États-Unis Donald Trump (illustration) Crédit : Crédit Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Charles Deluermoz

En seulement quelques minutes, la photo a été likée et commentée à des milliers de reprises. Ce mardi 26 novembre en fin de journée, Donald Trump a publié un surprenant montage-photo sur son compte Twitter. Sur celui-ci, on peut voir le visage du locataire de la Maison-Blanche accolé au corps bodybuildé d'un boxeur.

Rapidement, les internautes ont retrouvé l'image utilisée pour ce détournement. Il s'agit de de l'affiche du film Rocky III, sorti en 1982 avec Sylvester Stallone dans le rôle-titre. Repéré par BFM TV, un tweet de Corentin Sellin, spécialiste de la politique américaine et du mandat de Donald Trump, livre une explication.

Selon ce professeur d'histoire, le montage photo serait une référence à un récent meeting du président américain. Vexé par une remise en question de son état de santé, il aurait assuré que ses médecins considèrent qu'il a "une poitrine fantastique".

En début d'année, Donald Trump avait déjà eu recours à la culture populaire pour promouvoir la construction de son mur à la frontière mexicaine. En référence à la série Game of Thrones et sa célèbre réplique "Winter is coming", il avait publié une photo de lui avec cette légende : "The wall is coming".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Sylvester Stallone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants