1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : des adolescents pro-Trump se moquent d'un vétéran amérindien
2 min de lecture

États-Unis : des adolescents pro-Trump se moquent d'un vétéran amérindien

En marge de la Marche des peuples autochtones, un Amérindien a été pris à partie par des adolescents portant des casquettes floquées du slogan de Donald Trump.

Un adolescent portant une casquette pro-Trump défie un Amérindien lors de la Marche des peuples autochtones le 18 janvier 2019
Un adolescent portant une casquette pro-Trump défie un Amérindien lors de la Marche des peuples autochtones le 18 janvier 2019
Crédit : Capture d'écran Youtube KC Noland
États-Unis : des adolescents pro-Trump se moquent d'un amérindien
00:03:12
États-Unis : des adolescents pro-Trump se moquent d'un amérindien
00:03:13
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

L'image a choqué sur les réseaux sociaux aux États-Unis. Vendredi 18 janvier avait lieu la Marche des peuples autochtones à Washington. Une première qui a rassemblé des milliers de personnes dans le but de défendre les droits des tribus amérindiennes. Mais ce n'est pas la marche elle-même qui a eu un écho, mais une scène dont les protagonistes sont de jeunes collégiens. 

Un natif américain, vétéran de la guerre du Vietnam, a entonné le chant American Indian Movement, explique l'Indian Country Today relayé par Courrier International. C'est à ce moment-là qu'il a été pris à partie par des adolescents portant des casquettes floquées "Make America Great Again"le slogan de campagne de Donald Trump.  

L'un des garçons s'est même posté devant l'Amérindien, à quelques centimètres de son visage, encouragé par ses camarades. Impassible, l'homme a continué à interpréter son chant qui intimait "d’être fort face aux ravages du colonialisme, la brutalité policière, un accès déplorable aux soins et les effets désastreux du changement climatique sur les réserves”, indique le Washington Post.
Le Cincinnati Enquirer a de son côté révélé que le groupe de garçons faisait partie de la Convington Catholic High School. Cette dernière, un établissement privé, envoie chaque année ses élèves participer à une manifestation anti-avortement. La direction de l'établissement a qualifié la scène d'"incident déplorable", et a assuré "prendre des mesures appropriées". La vidéo mise en ligne sur YouTube a généré près de 3 millions de vues au moment d'écrire ces lignes.

La presse a révélé que le vieil Amérindien était Nathan Phillips, originaire du Nebraska qui a fait la guerre du Vietnam. Il a témoigné avoir entendu les jeunes crier : "Construisez le mur !". Une référence au mur que Donald Trump veut construire à la frontière avec le Mexique, et qui pour le moment s'oppose au refus de la Chambre des représentants. Des tensions à l'origine du shutdown actuel.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/