2 min de lecture États-Unis

Décès de Linda Tripp, figure importante du "scandale Monica Lewinsky"

Linda Tripp avait enregistré à son insu les confidences de Monica Lewinsky lors du scandale avec Bill Clinton. Elle est décédée à 70 ans ce 9 avril.

Linda Tripp en 1998, devant la Federal Courthouse à Washington, DC,
Linda Tripp en 1998, devant la Federal Courthouse à Washington, DC, Crédit : WILLIAM PHILPOTT / AFP
AFP et Capucine Trollion

 Linda Tripp, l'une des principales protagonistes du "scandale Lewinsky", est décédée le 9 avril à 70 ans. C'est son avocat, Me Joseph Murtha, qui a annoncé la nouvelle à l'AFP. Selon les proches de Lindra Tripp, elle serait décédée des suites d'un cancer du pancréas. Linda Tripp avait un joué important dans l'affaire Monica Lewinsky, qui a valu un procès en destitution à l'ancien président américain Bill Clinton, dans les années 90.

En 1996, elle est employée au Pentagone. Elle devient amie avec une nouvelle collègue de 22 ans : Monica Lewinsky, une ancienne stagiaire de la Maison Blanche. Elle lui raconte sa liaison avec le Président. En 1997, Linda Tripp enregistre à l'insu de Monica Lewinsky ses confidences sur sa relation et la convainc de garder en état une robe bleue tâchée par le sperme du Président. 

Linda Tripp livre ensuite ses enregistrements et la robe au procureur spécial Kenneth Starr qui enquêtait depuis 1994 sur Bill Clinton, initialement sur des soupçons de corruption puis de harcèlement sexuel. L'enquête qui piétinait revient sur le devant de la scène : le procureur se sert de ses preuves pour accuser le Président de parjure, car il avait nié sous serment avoir eu une relation sexuelle avec sa stagiaire.

Linda Tripp déclarait qu'elle avait agi par "patriotisme"

Cette enquête avait conduit la Chambre des représentants à renvoyer Bill Clinton en procès devant le Sénat. Il avait été acquitté en 1999. Linda Tripp avait déclaré avoir agi par "patriotisme", mais elle était devenue dans l'opinion publique le symbole de la fausse amie, traître.

À lire aussi
Donald Trump le 7 juillet 2020 épidémie
Coronavirus aux États-Unis : plus de 60.000 nouveaux cas en 24h, le point sur la situation

En 2018, elle défendait encore son action dans un podcast : "J'ai fait le choix délibéré de dire que ce comportement était inacceptable de la part du leader du monde libre". Quelques heures avant l'annonce de son décès, Monica Lewinsky avait tweeté: "Peu importe le passé, j'ai appris que Linda Tripp est grièvement malade, j'espère qu'elle va s'en remettre".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis People Bill Clinton
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants