1 min de lecture États-Unis

Il y a 18 ans, Bill Clinton niait toute liaison avec Monica Lewinsky

REPLAY - Le 26 janvier 1998, à la télévision, le président américain Bill Clinton nie à nouveau avoir eu des "relations sexuelles" avec la jeune stagiaire de la Maison Blanche.

>
2601_Pod Aujourd'hui Crédit Image : AFP / Archives, Stephen Jaffe | Crédit Média : Marie Monier | Durée : | Date :
Marie Monier et Loïc Farge

Un an à peine après l’élection triomphale de Bill Clinton à la tête des États-Unis, le scandale politique éclate. Il est en pleine entrevue avec Yasser Arafat devant la presse quand Bill Clinton décide, à la fin de son discours, de se défendre face caméra. "Je dois retourner travailler, mais je veux dire une chose au peuple américain. Je veux que vous m'écoutiez, je le dirai à nouveau. Je n'ai pas eu de relations sexuelles avec cette femme, Mademoiselle Lewinsky", assure le président. "Je n'ai jamais dit à qui que ce soit de mentir, pas une seule fois. Ces allégations sont fausses, et je dois retourner travailler pour le peuple américain", poursuit-il.. Le "Monicagate" est en marche.

>
Bill Clinton nie toute relation sexuelle avec Monica Lewinsky, avant d'avouer quelques mois plus tard

La jeune femme, en stage à la Maison Blanche trois ans auparavant, aurait entretenu pendant dix-huit mois une relation avec le président démocrate. Elle avait alors 21 ans. Bill Clinton aurait par ailleurs fait pression sur Monica Lewinsky pour qu'elle ne dévoile rien aux enquêteurs chargés d'une autre affaire : l'affaire Paula Jones, une fonctionnaire qui a déjà porté plainte contre lui pour harcèlement sexuel.

Ce n'est pas la première fois que le président dément de telles allégations. Au cours du procès Paula Jones justement, il l'avait déjà fait sous serment. Ce jour-là, Bill Clinton nie en bloc. Mais au fur et à mesure de l'enquête, l'étau va se resserrer contre lui. Bill Clinton avouera finalement les faits sept mois plus tard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Bill Clinton
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants