2 min de lecture États-Unis

États-Unis : chasse à l'homme en Californie après l'attaque de deux policiers

La police offre 100.000 dollars (84.000 euros) pour toute information permettant de retrouver un homme qui a tiré de sang froid sur deux policiers à Los Angeles samedi 12 septembre.

Chasse à l'homme en Californie après l'attaque de deux policiers
Chasse à l'homme en Californie après l'attaque de deux policiers Crédit : Los Angeles County Sheriffs department
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Ces images, mises en ligne dimanche 13 septembre par la police de Los Angeles,  témoignent de l'extrême tension qui sévit aujourd'hui aux États-Unis. On peut y voir un homme armé s'approcher puis tirer de sang froid sur des officiers de police assis dans leur voiture de patrouille, avant de prendre la fuite

Les deux adjoints du shérif du comté de Los Angeles pris pour cible ont été grièvement blessés au cours de cette attaque capturée samedi soir à Compton par une caméra de vidéosurveillance. "Le tireur s'est approché des adjoints et a ouvert le feu sans avertissement ni provocation", a indiqué le bureau du shérif sur Twitter. 

Dans un état critique, les deux policiers, un homme de 24 ans et une femme de 31 ans, ont subi une intervention chirurgicale dans la nuit. Le plus jeune a réussi à sortir du véhicule et appeler les secours. Sa collègue, mère de famille, a été touchée au visage.

nc

100.000 dollars de récompense

Le tireur, identifié comme un homme noir âgé de 28/30 ans et portant des habits de couleur sombre, était lundi toujours introuvable. 

À lire aussi
Cindy McCain, veuve du sénateur John McCain, choisit de soutenir Joe Biden pour la présidentielle de 2020 États-Unis
Présidentielle américaine : Joe Biden reçoit le soutien de la veuve de John McCain

Dans le même temps, une vaste chasse à l'homme était organisée, la police offrant 100.000 dollars (84.000 euros) pour toute information permettant de le retrouver. Les enquêteurs pensent que le suspect est lié aux gangs qui sévissent dans ce quartier sensible. Un complice, qui l’attendait dans une voiture, est aussi recherché. Un mode opératoire qui laisse penser à un probable guet-apens. 

"Il faut frapper fort les bêtes sauvages"

Cette attaque de policiers intervient dans un climat racial explosif. Des protestataires scandant "Mort aux flics" ont ainsi été entendus aux abord de l’hôpital où les deux policiers se trouvent entre la vie et la mort. Ces manifestants ont aussi bloqué l’accès aux urgences en criant "nous espérons qu’ils meurent". Quelques jours auparavant, un homme noir avait tué non loin pour une infraction alors qu'il était à vélo. Il avait été abattu par un policier qu'il venait de frapper. 

Donald Trump n'a pas tardé à retweeter la vidéo en suggérant la peine capitale pour le tireur au cas où les policiers viendraient à mourir. "Il faut frapper fort les bêtes sauvages", a tweeté le président. Cette double tentative de meurtre prend un relief particulier dans le climat de tension actuelle autour des forces de l'ordre. De nombreux républicains se posent en seuls défenseurs de la police et accusent les démocrates de mener une campagne opposée en dénonçant les abus dont sont victimes les Afro-Américains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Policiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants