1 min de lecture Hassan Rohani

En Iran, Laurent Fabius souhaite renforcer la position économique de la France

REPLAY - Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, en visite en Iran, a rencontré plusieurs de ses homologues afin de renforcer les relations économiques entre Paris et Téhéran.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud
>
Laurent Fabius a rencontré plusieurs ministres iraniens lors de sa première journée de visite à Téhéran Crédit Image : AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Quelen
Julien Quelen
et Brice Dugénie

Cela faisait douze ans qu'aucun ministre des Affaires étrangères français ne s'était rendu en Iran, ce qui de facto donne un caractère historique à la visite de Laurent Fabius. Le numéro 2 du gouvernement, qui ne faisait pas l'unanimité chez les conservateurs iraniens en raison de ses positions très fermes durant les négociations pour le nucléaire, s'est dit satisfait des premières heures de sa visite pendant laquelle il entend renforcer les relations économiques entre la République islamique et la France. 

Laurent Fabius a ainsi arpenté les couloirs des quatre ministères des Transports et de l'Urbanisme, de l'Industrie, de l'Environnement et du Pétrole en une demi-journée. "J'ai eu la possibilité de parler avec le ministre du Pétrole et je suis très satisfait de notre entretien. Nous avons fait le tour des sujets sur lesquels nous pouvons travailler ensemble dans le domaine du pétrole et plus largement dans l'énergie. Nous allons travailler ensemble d'une façon approfondie", a-t-il ainsi fait savoir au micro de RTL. 

Le ministre des Affaires étrangères prépare le terrain pour les 80 chefs d'entreprise français qui viendront en délégation à Téhéran au mois de septembre prochain. Le quai d'Orsay précise que ces perspectives correspondent notamment à des demandes du président iranien Hassan Rohani, qui sait que son pays a besoin des investisseurs étrangers pour se moderniser. La France espère par ce biais renforcer sa position économique en Iran, avec qui les échanges économiques s'élevaient à environ 4 milliards d'euros il y a 10 ans pour retomber à 500 millions en 2013. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hassan Rohani Nucléaire Visite officielle
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants