1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. EN IMAGES - Crash de l'A320 de Germanwings : "Un mystère", selon la presse mondiale
1 min de lecture

EN IMAGES - Crash de l'A320 de Germanwings : "Un mystère", selon la presse mondiale

L'A320 de la compagnie allemande Germanwings qui s'est écrasé, mardi 24 février, entre Digne et Barcelonnette dans les Alpes-de-Haute-Provence, n'a émis aucun message de détresse.

Quotidien français "Libération"
Quotidien français "Libération"
Quotidien français "Libération"
Quotidien français "Le Figaro"
Quotidien français "Le Parisien"
Quotidien français "La Croix"
Quotidien français "Le Dauphiné libéré"
Quotidien français "Midi Libre"
Quotidien français "Var-matin"
The Guardian : "Les huit minutes de descente vers la mort"
Le quotidien britannique évoque "Le mystère des huit minutes en chute libre"
"Huit minutes de terreur" en première page du "Daily Mirror"
Selon le "Times", "Les pilotes refusent de voler après l'horreur du crash dans les Alpes"
Le journal anglais titre : "Huit minutes pour oublier"
"Daily Express" : "150 morts dans un crash d'avion mystérieux"
La version anglaise de "Metro" écrit : "Huit minutes de plongeon vers la mort"
L'absence d'un message de détresse est un mystère pour le quotidien écossais
Le point d'exclamation et une bande noire sur le logo de Bild, "150 morts !  Accident Airbus dans les Alpes
Pour les Allemands, " la souffrance est immense"
"La Dernière Heure" appuie sa première page sur la durée de la chute libre
Quotidien belge "Le Soir"
Die Tijd : "Un accident mystérieux prend 150 vies"
Le "Metro" néerlandais titre "Drame en montagne"
Simple et direct : "Tragédie dans les Alpes : 150 vies"
"L'avion s'est précipité sur les Alpes sans envoyer de signal d'alarme" pour El Pais
L'A320 qui décollait de Barcelone pour Dusseldorf en Allemagne s'est écrasé à mi-chemin, "un vol sans retour" pour les Espagnols
Un billet d'avion à éviter avec la référence "4U9525 - Vol sans destination"
"Airbus, le crash du mystère" en Une du quotidien italien "La Repubblica"
Pas de titre pour le "New York Times", le quotidien américain laisse parler l'image
Quotidien français "Libération"
Quotidien français "Le Figaro"
Quotidien français "Le Parisien"
Quotidien français "La Croix"
Quotidien français "Le Dauphiné libéré"
Quotidien français "Midi Libre"
Quotidien français "Var-matin"
The Guardian : "Les huit minutes de descente vers la mort" Crédits : The Guardian
Le quotidien britannique évoque "Le mystère des huit minutes en chute libre" Crédits : The Independent
"Huit minutes de terreur" en première page du "Daily Mirror" Crédits : Daily Mirror
Selon le "Times", "Les pilotes refusent de voler après l'horreur du crash dans les Alpes" Crédits : The Times
Le journal anglais titre : "Huit minutes pour oublier" Crédits : The Daily Telegraph
"Daily Express" : "150 morts dans un crash d'avion mystérieux" Crédits : Daily Express
La version anglaise de "Metro" écrit : "Huit minutes de plongeon vers la mort" Crédits : Metro (UK)
L'absence d'un message de détresse est un mystère pour le quotidien écossais Crédits : The Scotsman
Le point d'exclamation et une bande noire sur le logo de Bild, "150 morts ! Accident Airbus dans les Alpes Crédits : Bild
Pour les Allemands, " la souffrance est immense" Crédits : Die Welt
"La Dernière Heure" appuie sa première page sur la durée de la chute libre Crédits : La Dernière Heure
Quotidien belge "Le Soir" Crédits : Le Soir
Die Tijd : "Un accident mystérieux prend 150 vies" Crédits : Die Tijd
Le "Metro" néerlandais titre "Drame en montagne" Crédits : Metro (PB)
Simple et direct : "Tragédie dans les Alpes : 150 vies" Crédits : La Razon
"L'avion s'est précipité sur les Alpes sans envoyer de signal d'alarme" pour El Pais Crédits : El Pais
L'A320 qui décollait de Barcelone pour Dusseldorf en Allemagne s'est écrasé à mi-chemin, "un vol sans retour" pour les Espagnols Crédits : La Vanguardia
Un billet d'avion à éviter avec la référence "4U9525 - Vol sans destination" Crédits : ABC
"Airbus, le crash du mystère" en Une du quotidien italien "La Repubblica" Crédits : La Repubblica
Pas de titre pour le "New York Times", le quotidien américain laisse parler l'image Crédits : The New York Times
1/1
Axel Vergnerie

L'Airbus A320 de la filiale low-cost de Lufthansa s’est écrasé dans une zone très difficile d'accès, située à 1.500 mètres de haut, et où les sommets culminent à 3.000 mètres. L'appareil de la Germanwings reliait Barcelone (Espagne) à Düsseldorf (Allemagne) avec 144 passagers à bord et six membres d’équipage. Il n'y a eu aucun survivant. 65 Allemands et 45 Espagnols figurent parmi les victimes du crash.

En une phrase, le quotidien français, Libération, résume l’horreur : "Rien que des débris et des corps". Les autres unes en France s'interrogent à l'image du Figaro, "Questions autour de la catastrophe de l'A320". Le mot qui revient le plus souvent est "mystère". "Le mystère du crash des Alpes" titre Le Parisien tandis que Var-Matin n'emploie que les deux mots-clés pour décrire l'accident "Crash mystère". Même le journal économique Les Échos a réservé sa une au crash de l'A320 en titrant "Un mardi noir dans le ciel français".

Le journal économique "Les Échos" privilégie l'information générale dans sa une du jour
Le journal économique "Les Échos" privilégie l'information générale dans sa une du jour
Crédit : Les Échos

Les quotidiens étrangers - notamment italiens, espagnols et britanniques - sont aussi unanimes sur les circonstances mystérieuses de l'accident. L’appareil s’est écrasé sans envoyer de signal de détresse. D'autres comme les journaux belges, Le Soir, et espagnols La Razon appuient leur une sur le chiffre du jour "150", le nombre de passagers morts à la suite de ce crash.

"El Mundo" titre : "L'avion a été en chute libre pendant huit minutes sans donner l'alarme"
"El Mundo" titre : "L'avion a été en chute libre pendant huit minutes sans donner l'alarme"
Crédit : El Mundo

Avant de s'écraser, l'appareil a effectué une chute d'environ huit minutes. Huit minutes d'horreur sur lesquelles insiste bien Daily Mirror, El Mundo et le quotidien belge La Dernière Heure avec des images percutantes. Les journaux espagnols ABC et La Vanguardia, eux, perçoivent cet accident comme un "vol sans retour".

À lire aussi

Enfin, la surprise vient du journal Le Monde qui ne mentionne nulle part la catastrophe dans sa Une. En effet, le crash est survenu quelques minutes après le bouclage de la rédaction qui se fait le matin à 10h30.

La Une du "Monde", le mercredi 25 mars 2015
La Une du "Monde", le mercredi 25 mars 2015
Crédit :
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/