4 min de lecture États-Unis

Donald Trump : que contient le livre explosif qui inquiète la Maison Blanche ?

L'ouvrage écrit par Michael Wolff et baptisé "Fire and Fury : Inside the Trump White House", dévoile les coulisses de la Maison Blanche, qui demande son interdiction.

Le Président américain Donald Trump
Le Président américain Donald Trump Crédit : AFP / NICHOLAS KAMM
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

C'est un livre que Donald Trump ne veut pas voir paraître. Mais qu'a-t-il à cacher ? Michael Wolff, un éditorialiste américain de 64 ans, s'apprête, le 9 janvier, à dévoiler Fire and Fury : Inside the Trump White House. Un titre évocateur - Feu et fureur : à l'intérieur de la Maison Blanche de Trump - pour un ouvrage qui compile un grand nombre d'anecdotes, dressant le sombre tableau d'une Maison Blanche dysfonctionnelle sur fond d'intrigues, autour d'un président raillé par ses propres collaborateurs pour son incapacité à diriger.

Près de deux cent interviews de Donald Trump et de ses proches, menées par Michael Wolff, mettent en lumière quelques petites histoires croustillantes sur les coulisses de la Maison Blanche. Dans une lettre, les avocats du président américain dénoncent un contenu "faux/sans fondements" et demandent que l'auteur et l'éditeur "cessent immédiatement" la publication du livre.

Steve Bannon a "perdu la raison"

Dans cet ouvrage, dont plusieurs rédactions ont obtenu une copie avant sa mise en vente, son ex-conseiller Steve Bannon dénonce - entre autres - l'attitude de Donald Trump Jr., fils du président. Jugeant qu'il a commis une "trahison" en rencontrant une avocate russe durant la campagne, il donne de facto du poids à l'enquête en cours sur les liens supposés entre Moscou et l'équipe Trump, qui empoisonne la présidence de ce dernier. 

Après la très vive réaction du président américain, qui a accusé Steve Bannon d'avoir "perdu la raison", la riposte judiciaire a été lancée. Son avocat, Charles J. Harder, a tenté de faire interdire la publication du livre et a adressé une mise en demeure écrite à Steve Bannon, l'accusant d'avoir rompu un accord de confidentialité et d'avoir tenu des propos diffamatoires "à l'encontre de Donald Trump et de membres de sa famille". Dans le communiqué qu'il a diffusé mercredi 3 janvier, il déplorait notamment que Steve Bannon ait passé son temps à la Maison Blanche "à faire fuiter de fausses informations pour se rendre plus important qu'il n'était". 

À lire aussi
Donald Trump le 11 juillet 2019 États-Unis
Destitution de Trump : avant le procès, une cérémonie en grande pompe

Fidèle à son style provocateur, Steve Bannon a de son côté assuré qu'il soutenait toujours l'ancien magnat de l'immobilier. "Le président des États-Unis est un grand homme", a-t-il affirmé quelques heures après le communiqué cinglant de Donald Trump. "Je le soutiens sans relâche", a-t-il ajouté.

Victoire surprise à la présidentielle

Parallèlement, l'exécutif a continué à dénoncer avec véhémence "les mensonges ridicules" d'un ouvrage truffé de "ragots de tabloïd". Le livre raconte en particulier combien le candidat républicain et son équipe rapprochée ont été surpris par la victoire, tant ils étaient convaincus qu'elle était hors de portée. "Une fois qu’il aurait perdu, Trump serait devenu à la fois extrêmement célèbre et l’éternel martyr de cette véreuse Hillary", peut-on lire dans le livre. 

Preuve de son manque d'espoir quant à sa victoire, le candidat républicain aurait refusé d'investir le moindre centime de sa fortune personnelle dans sa campagne présidentielle. Michael Wolff écrit que Steve Bannon aurait essayé d’inciter le clan Trump à verser "une somme de 50 millions de dollars dans la campagne", écrit le journaliste, ce que le gendre du président a refusé : "Hors de question qu’on investisse 50 millions si on n’est pas sûrs qu’il gagne derrière".

"Chaos" à la Maison Blanche

Le livre de Michael Wolff raconte aussi combien la première année au pouvoir de Donald Trump fut marquée d'abord par une forme de "chaos" permanent. Il décrit un président fréquemment reclus dans sa chambre dès 18h30 avec un cheeseburger, les yeux rivés sur ses trois écrans de télévision, multipliant les appels à un petit groupe d'amis sur lesquels il déverse "un flot de récriminations", allant de la malhonnêteté des médias au manque de loyauté des membres de son équipe.

L'auteur du livre écrit que Donald Trump, à son arrivée à la Maison Blanche, se serait plaint d'un "lieu compliqué et un peu inquiétant". "Lors des premiers jours, il a commandé deux écrans de télévision supplémentaires à celui déjà existant dans la chambre, et un verrou sur la porte, obligeant à une brève altercation avec les services secrets, ces derniers insistant pour avoir accès en permanence à la chambre", est-il écrit dans les lignes de Fire and Fury.

Coupe de cheveux et brosse à dent

C'est Ivanka Trump qui a vendu la mèche quant à la coiffure - remarquée - de son père. Celle qui, d'après l'éditorialiste, a des prétentions à devenir la première femme présidente des États-Unis, a expliqué à des interlocuteurs les secrets des cheveux du Président. "Elle décrit très souvent à ses amis la mécanique derrière la coiffure : un dessus du crâne parfaitement lisse - un îlot maîtrisé grâce à une chirurgie esthétique pour réduire le cuir chevelu - entouré par un cercle de cheveux broussailleux qui part des côtés pour arriver sur le devant de la tête, qui sont tous tirés vers le haut pour se rencontrer au sommet, puis balayés en arrière avant d’être consolidés par un spray raidisseur", lit-on dans le livre.
Selon Michael Wolff, le nouveau locataire de la Maison Blanche aurait aussi quelques manies concernant ses affaires personnelles. "Personne ne devrait rien toucher, et surtout pas sa brosse à dents", aurait alors déclaré le Président des États-Unis, qui n'aurait pas manqué de réprimander le personnel ayant ramassé l'une de ses chemises. "Si ma chemise est par terre, c’est parce que je la veux par terre", a-t-il déclaré. Donald Trump a, selon le journaliste, "une peur de longue date d'être empoisonné".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Maison blanche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants