1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. DOCUMENT RTL - Drame en Belgique : "À un mètre près, je ne serais pas là", confie un témoin
1 min de lecture

DOCUMENT RTL - Drame en Belgique : "À un mètre près, je ne serais pas là", confie un témoin

Fabrice Collignon, animateur sur Bel RTL, était sur place pour couvrir le carnaval de Strépy-Bracquegnies, en Belgique. "Je réalise que ma vie ne tient qu'à un mètre", raconte-t-il.

La zone a été sécurisée par la police, dimanche 20 mars, en Belgique.
La zone a été sécurisée par la police, dimanche 20 mars, en Belgique.
Crédit : Dursun Aydemir / Anadolu Agency via AFP
DOCUMENT RTL - Drame en Belgique : "À un mètre près, je ne serais pas là", confie un témoin
00:05:23
Christophe Pacaud - édité par Sandra Cazenave

"Je réalise que ma vie ne tient qu'à un mètre." Habitué du carnaval de Strépy-Bracquegnies, village belge non loin de la frontière française, Fabrice Collignon le couvrait pour Bel RTL quand une voiture a foncé sur la foule, dimanche 20 mars aux aurores, tuant 6 personnes et en blessant une vingtaine.

"J'étais juste derrière ce qu'on appelle la 'musique', je me suis écarté d'un mètre pour répondre à un auditeur qui me demandait des renseignements sur Bel RTL. Et j'ai eu juste le temps de me retourner que cette voiture fonçait dans la foule. À un mètre près, à quelques secondes près, je ne pourrais plus vous parler maintenant. C'est ça qui est hyper perturbant", lâche-t-il au micro de RTL.

En Belgique, villes et villages organisent de nombreux défilés de rues pour le Carnaval pendant le Carême, qui rassemblent amis et familles costumés en "Gilles". Fabrice Collignon rappelle que ce carnaval avait lieu après "deux ans de privation". "On est hyper heureux, on s'embrasse. Et en une seconde, on passe de la joie au cataclysme, on voit des gens passer au-dessus des voitures !" 

Lorsque le drame s'est produit, il a d'abord cru, le temps d'un instant, qu'il s'agissait de pétards qui explosent. Mais le bruit, "c'était des personnes propulsées en l'air par la voiture", lâche-t-il, encore ému. D'autant que le drame touche une fête folklorique et familiale. "Ma belle-soeur est dans le coma, elle a des perforations dans le poumon à l'heure où je vous parle. On est sous le choc", indique-t-il.

À écouter aussi

Pour l'animateur radio, il ne faut pas parler de menace terroriste, mais de terrorisme tout court. "Tous les gens qui sèment la terreur, religion ou pas, sont des terroristes."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/