3 min de lecture Italie

DIAPORAMA - Pont de Gênes : un "modèle" de reconstruction érigé en "symbole" italien

ÉCLAIRAGE - Deux ans seulement après l'effondrement du pont de Gênes, qui aura coûté la vie à 43 personnes, un nouvel ouvrage est inauguré en grande pompe ce lundi 3 août. Une mise en service fulgurante qui, en Italie, suscite déjà la polémique.

Le viaduc Morandi s'est effondré, à Gênes, le 14 août 2018 Crédits : VALERY HACHE / AFP | Date : 15/08/2018
8 >
Le viaduc Morandi s'est effondré, à Gênes, le 14 août 2018 Crédits : VALERY HACHE / AFP | Date : 15/08/2018
43 personnes sont mortes dans l'effondrement du pont de Gênes Crédits : Antonio Calanni/AP/SIPA | Date : 14/08/2018
Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, s'est écroulé mardi 14 août 2018 Crédits : Valery HACHE / AFP | Date : 14/08/2018
Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, s'est écroulé mardi 14 août 2018 Crédits : ANDREA LEONI / AFP | Date : 14/08/2018
Le pont de Gênes, qui s'est en partie effondré le 14 août 2018, a commencé à être démantelé le 8 février 2019 Crédits : Marco BERTORELLO / AFP | Date : 08/02/2019
Explosion des deux dernière piles du pont de Gênes (Italie) le 28 juin 2019 Crédits : Vincenzo PINTO / AFP | Date : 28/06/2019
Explosion des deux dernière piles du pont de Gênes (Italie) le 28 juin 2019 Crédits : Vincenzo PINTO / AFP | Date : 28/06/2019
Le 27 avril 2020, la dernière travée de 44 mètres de long est hissée entre les colonnes 10 et 11 du côté est du pont à Gênes, Crédits : Marco BERTORELLO / AFP | Date : 03/08/2020
1/1
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Giuseppe Conte veut y voir le "symbole d'une Italie qui se redresse". Le chef du gouvernement italien entend, par l'inauguration en grande pompe du nouveau pont de Gênes ce lundi 3 août, tordre le cou à l'idée reçue que "La Botte" serait la championne de la lenteur dans l'exécution des travaux publics. 

Depuis l'effondrement du viaduc autoroutier de Gênes le 14 août 2018, qui aura coûté la vie à 43 personnes, les autorités italiennes auront en effet mis les bouchées doubles pour achever le chantier de reconstruction du nouvel ouvrage en moins de deux ans. Une prouesse technique si impressionnante que l'on parle aujourd'hui du "modèle de Gênes". 

Et son efficacité est indéniable. Le dernier tronçon du pont, long d'environ 1 km, a été posé fin avril. Depuis les travaux de finition et les tests de sécurité se sont succédé à un rythme effréné pour permettre son inauguration finale et son ouverture à la circulation dès le 4 ou 5 août. Il y a une dizaine de jours, 56 camions d'un poids de 44 tonnes chacun, pour un total d'environ 2.500 tonnes, ont ainsi testé la solidité du pont.

"Une Italie qui peut renaître"

En mai, le chef du gouvernement avait érigé le nouvel ouvrage en "symbole pour toute l'Italie". "Une Italie qui peut renaître, qui va retrousser ses manches, qui ne s'avouera pas vaincue", avait alors ajouté Giuseppe Conte. Car l'enjeu politique est d'importance. La catastrophe avait cruellement illustré l'état désastreux des infrastructures en Italie, ainsi que la faillite des pouvoirs publics, les alertes s'étant accumulées sur la dangerosité du pont, bâti en 1967. 

À lire aussi
Une rue de Rome, le 15 septembre 2020 Coronavirus Italie
Covid-19 : pourquoi l’Italie résiste mieux à la "seconde vague"

Les besoins sont réels. En 2018, l'Italie était 22ème parmi les pays de l'Union européenne dans un classement sur la qualité des routes, dont la majorité est gérée par des entreprises privées. La chute du viaduc Morandi était la dixième depuis 2014. 

L'édifice a été construit par plusieurs sociétés italiennes à partir d'un projet de Renzo Piano, le célèbre architecte génois. Blanc et profilé, il a un peu la forme de la carène d'un bateau, hommage à l'histoire maritime de la ville. "C'est un pont (...) qui fait son travail en silence en unissant les deux versants d'une vallée, c'est aussi un pont urbain car la vallée est en ville mais il est également fils d'une tragédie", a déclaré Renzo Piano.

"Le pont de la honte"

Le "fils d'une tragédie" qui verra justement son inauguration boudée par les familles des victimes qui jugent les cérémonies déplacées. "C'est le pont de l'orgueil pour plein de gens qui peuvent être fiers de l'avoir construit rapidement. Mais pour nous c'est le pont de la honte", explique cette femme au micro de RTL

"Nous ne serons pas présents à l'inauguration, nous ne voulons pas que la tragédie se termine en carnaval", a pour sa part déclaré Egle Possetti, représentant du Comité des parents des victimes, qui a perdu dans cette tragédie sa sœur, son beau-frère et deux neveux. 

Le 14 août 2018, sous une pluie battante, le pont autoroutier Morandi, du nom de l'ingénieur qui l'avait conçu, un axe essentiel pour les échanges avec la France mais aussi pour les trajets locaux, s'était effondré, entraînant dans sa chute des dizaines de véhicules, sur la route des vacances ou du travail. Parmi les 43 victimes se trouvaient quatre enfants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Catastrophe Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants