1 min de lecture Donald Trump

DIAPORAMA - Investiture de Joe Biden : Washington en état de siège

La capitale fédérale s'apprête à accueillir l'investiture du nouveau président américain, deux semaines après les émeutes du Capitole.

Les militaires de la garde nationale ont pris place dans Washington, en vue de l'investiture de Joe Biden le 20 janvier. Crédits : BRANDON BELL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP |
6 >
Les militaires de la garde nationale ont pris place dans Washington, en vue de l'investiture de Joe Biden le 20 janvier. Crédits : BRANDON BELL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP |
Des équipements anti-émeutes sont préparés sur la pelouse du Capitole, en cas d'incidents. Crédits : Eric Thayer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP |
Des militaires américains sécurisent une porte à l'entrée du Capitole pour empêcher que des manifestants ne pénètrent à nouveau dans le bâtiment d'ici l'investiture de Joe Biden. Crédits : Samuel Corum / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP |
Les forces de l'ordre stationnent à un coin de rue à proximité du Capitole. Des extrémistes ont promis de perturber l'investiture de Joe Biden sur les réseaux sociaux. Crédits : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP |
Un checkpoint a été installé à proximité de la Maison Blanche, à Washington. Le FBI a prévenu qu'il risquait d'y avoir des violences dans les prochains jours. Crédits : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP |
Une boutique de souvenirs vend des t-shirts à l'effigie du nouveau président américain Joe Biden, à Washington, le 17 janvier 2021 Crédits : MICHAEL M. SANTIAGO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP |
1/1
louis
Louis Chahuneau et AFP

Les images capturées à Washington ce week-end sont dignes d'une dystopie, et pourtant elles sont bien réelles. Alors que la capitale fédérale s'apprête à accueillir l'investiture du 46e président des États-Unis, Joe Biden, mercredi 20 janvier, l'ambiance est particulièrement tendue dans la ville.

Depuis les émeutes du Capitole le 6 janvier lors de la certification du nouveau président au Congrès, le gouvernement et la ville de Washington ont décidé de masser des militaires dans la ville pour dissuader les partisans de Donald Trump. L'équipe de Joe Biden et la maire de Washington, Muriel Bowser, ont demandé à la population américaine d'éviter le centre de Washington et de suivre la cérémonie d'investiture en ligne ou à la télévision.

Près de 6.000 militaires de la garde nationale sont déjà sur place et leur nombre devrait être porté à 20.000 le 20 janvier. De son côté, le FBI a averti qu'il redoutait des violences à Washington et dans les cinquante États américains d'ici le 20 janvier. 

Samedi 16 janvier, un homme lourdement armé a été arrêté à proximité du Capitole. Il tentait de franchir un point de contrôle à l'aide d'une fausse accréditation pour la cérémonie d'investiture. La police a retrouvé une arme de poing chargée et plus de 500 cartouches de munitions en sa possession. Dans d'autres villes américaines comme à Saint-Paul (Minnesota), des manifestants ont déjà organisé de petits rassemblements devant les bâtiments fédéraux, ce week-end.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Émeutes Joe Biden
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants