1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Détention de Philippe Delpal : "Les filles et moi faisons face", dit son épouse sur RTL
2 min de lecture

Détention de Philippe Delpal : "Les filles et moi faisons face", dit son épouse sur RTL

DOCUMENT RTL - Soupçonné de fraude, Philippe Delpal a été arrêté à Moscou le 14 février dernier devant sa femme et ses filles. Il est depuis incarcéré. Son épouse témoigne ce vendredi.

La plage rouge face au Kremlin
La plage rouge face au Kremlin
Crédit : Mladen ANTONOV / AFP
Détention de Philippe Delpal : "Les filles et moi faisons face", dit son épouse sur RTL
05:11
Détention de Philippe Delpal : "Les filles et moi faisons face", dit son épouse sur RTL
05:10
Thomas Pierre & Yves Calvi

L'arrestation et le placement en détention en février du banquier d'affaire français, Philippe Delpal, a jeté un froid dans les milieux d'affaires russes. Avec son collègue américain Michael Calvey, il est soupçonné d'être à l'origine d'une fraude d'au moins 2,5 milliards de roubles (environ 33 millions d'euros). 

Les deux hommes d'affaires clament leur innocence. L'épouse de Philippe Delpal et ses enfants n'ont aucune nouvelle. "Les filles et moi faisons face", témoigne ce vendredi 14 juin sur RTL, Cécile Delpal. "On se sent un peu impuissant (...) Les autorités russes ne nous disent rien. Je n'ai aucun contact avec elles", affirme-t-elle. 

"Les refus de visite sont notifiés aux autorités françaises directement et à mes avocats sans motif", précise la femme du banquier d'affaires, qui revient alors sur les circonstances de l'arrestation de Philippe Delpal le 14 février dernier.

"Devant moi, dix hommes en noir" du FSB

"Je me lève comme tous les matins vers 6h30. (...) On sonne à la porte (...) Devant moi, dix hommes en noir qui me disent qu'ils sont du FSB (ndlr: services de sécurité russes) et qu'ils viennent chercher Philippe Delpal", raconte son épouse. "Ils sont restés jusqu'à 15h, et on est resté avec eux avec les enfants", ajoute-t-elle. 

À lire aussi

Alors que Philippe Delpal est toujours placé en détention, son collègue américain Michael Calvey a, quant à lui, été depuis assigné à résidence, sans aucune raison officielle à cette différence de traitement. "Est-ce que ce sont les autorités américaines qui ont été plus directes, plus agressives ?", s'interroge Cécile Delpal. Rien ne permet aujourd'hui de l'affirmer.

Une dispute commerciale entre deux actionnaires

Les deux hommes d'affaires sont soupçonnés d'être à l'origine d'une fraude d'au moins 2,5 milliards de roubles (environ 33 millions d'euros), mais clament leur innocence dans une affaire qui, selon eux, n'est que le résultat d'une dispute commerciale entre deux actionnaires.
Dans 10 jours, Edouard Philippe reçoit son homologue russe. "Avec ce rapprochement France-Russie, on espère que la détention d'un Français en Russie qui n'a rien à faire en détention, va pouvoir être résolue", espère Cécile Delpal, quatre mois après le début de cette affaire. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/