1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Donald Trump jubile après la remise du rapport Mueller sur l'affaire russe
2 min de lecture

Donald Trump jubile après la remise du rapport Mueller sur l'affaire russe

La remise du rapport du procureur spécial Mueller conclut qu'il n'y a pas eu de complicité entre le clan Trump et le gouvernement russe lors de l’élection présidentielle de 2016.

Donald Trump, le 5 septembre 2018 à Washington
Donald Trump, le 5 septembre 2018 à Washington
Crédit : NICHOLAS KAMM / AFP
États-Unis : pas de collusion entre Donald Trump et la Russie
03:17
États-Unis : pas de collusion entre Donald Trump et la Russie
03:18
Philippe Corbé - édité par Quentin Marchal

Donald Trump peut crier victoire. La remise du rapport du procureur spécial Mueller, qui menait depuis près de 2 ans des investigations sur l’affaire russe lui a donné raison en concluant qu'il n'y avait pas eu de de complicité avec le gouvernement russe lors de l’élection présidentielle en 2016.

C'est vraisemblablement son meilleur jour depuis son investiture, sa plus grande victoire depuis son élection et une énorme épine dans le pied vient de lui être retirée. Dans cette affaire russe, il y avait deux questions principales. D’une part, collusion ou pas ? Est-ce que Trump a été complice des Russes lorsqu’ils ont interféré dans l’élection de 2016 ? D’autre part, obstruction ou pas ? Est-ce qu’il a tenté d’étouffer l’affaire ?

Le président américain a toujours affirmé qu’il n’y a eu ni collusion avec la Russie, ni la moindre obstruction. Sur la collusion c’est vrai. Si le procureur confirme que Moscou a bien interféré dans l’élection de 2016, par exemple en piratant des serveurs informatiques, leur objectif était bien de perturber la démocratie américaine et faire élire Trump, pas Clinton.
Mais le procureur conclut qu’il n’y a pas eu de collusion avec la campagne Trump. 

Pas de procédure de destitution

Il y a eu donc bien eu des contacts, mais il est maintenant établi que le président n’a pas été complice de conspiration. Il n’a pas aidé l’opération d’espionnage russe. Au passage, c’est une excellente nouvelle pour la démocratie américaine.

À lire aussi

En revanche, Donald Trump va un peu loin quand il clame qu’il y a une exonération complète et totale, car ce n’est pas ce que dit le rapport. Sur l’autre question, l’obstruction de justice, le procureur Mueller a trouvé des éléments, mais conclut qu’il ne peut établir si le président a vraiment tenté d’étouffer l’affaire, et donc d’entraver la justice. 

C’est important parce que l’obstruction de justice, ici c’est un crime, et c’est ce qui aurait pu justifier l’ouverture d’une procédure de destitution. Comme Bill Clinton dans l’affaire Lewinsky. Comme Nixon pour le Watergate, qui avait alors préféré démissionner.

Le risque de destitution est donc écarté. Il était déjà très hypothétique quand on sait que les républicains tiennent le Sénat. Mais là il faudrait des éléments nouveaux et incontestables pour les démocrates de la Chambre qui vont poursuivre leurs investigations, 

Donald Trump renforcé avant 2020

Le président des États-Unis n’en a toutefois pas fini avec les affaires, il y a notamment celle de l’actrice porno. Plusieurs de ses proches ont été inculpés ou déjà condamnés suite aux investigations de Mueller. Son ex directeur de campagne dort en prison et son ex avocat personnel sera bientôt derrière les barreaux. 

Donald Trump dénonce dans ces investigations une "chasse aux sorcières ", finalement elles le confortent. Non seulement la légitimité de son élection de 2016 n’est plus contestée, quoi qu’en pensent les démocrates, et même si les Russes y ont contribué mais surtout cette conclusion le renforce considérablement avant la présidentielle de 2020, et lui offre un argument idéal pour attaquer les démocrates et une bonne partie des médias, pour se présenter en victime du "système" entre guillemets.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/