1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Crash de l'Ethiopian Airlines : ce que montrent les données des boîtes noires
1 min de lecture

Crash de l'Ethiopian Airlines : ce que montrent les données des boîtes noires

L'accident, qui a provoqué la mort des 157 personnes à bord de 35 nationalités, est le second en moins de cinq mois pour le Boeing 737 MAX 8, désormais cloué au sol dans de très nombreux pays.

Crash en Éthiopie : ce que montre les données des boîtes noires
Crash en Éthiopie : ce que montre les données des boîtes noires
Crédit : TONY KARUMBA / AFP
Martin Planques & AFP

Les données des boîtes noires du Boeing 737 MAX 8 qui s'est écrasé le 10 mars en Ethiopie, faisant 157 morts, ont mis en évidence des "similarités claires" avec le crash en octobre d'un appareil du même type au large de l'Indonésie, a annoncé dimanche la ministre éthiopienne des Transports.

"Lors de l'enquête sur l'enregistreur des paramètres (FDR - Flight data recorder), des similarités claires ont été notées entre le vol 302 d'Ethiopian Airlines et le vol 610 de Lion Air", a déclaré la ministre Dagmawit Moges au cours d'une conférence de presse. La ministre n'a pas précisé quelles étaient ces similarités. Elle a en revanche indiqué que le rapport préliminaire sur les causes du crash en Ethiopie seraient publiées dans 30 jours.

L'accident de dimanche, qui a provoqué la mort des 157 personnes à bord de 35 nationalités, est le second en moins de cinq mois pour le Boeing 737 MAX 8, désormais cloué au sol dans de très nombreux pays, dont les Etats-Unis.

Des similitudes avec le vol de Lion Air

Les boîtes noires retrouvées sur le lieu du crash avaient été envoyées en France pour analyse. Dimanche, le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français a annoncé que "les données contenues (dans les boîtes noires) avaient été téléchargées avec succès" et "remises à l'équipe d'enquête éthiopienne" Depuis le crash, de nombreux experts et responsables ont évoqué des "similarités" entre les crash de mars et d'octobre.

À lire aussi

Comme dans le cas de la compagnie indonésienne Lion Air, la chute du Boeing d'Ethiopian Airlines a eu lieu peu de temps après le décollage. Les deux appareils ont connu des montées et des descentes irrégulières juste après avoir décollé. L'enquête sur l'accident de Lion Air a pour le moment mis en cause un dysfonctionnement sur le système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l'avion

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire