1 min de lecture Hôpitaux

Covid-19 aux USA : un médecin meurt, son entourage dénonce le manque de masques

VU DANS LA PRESSE - Adeline Fagan aurait porté le même masque "pendant des semaines, voire des mois", selon son entourage.

Coronavirus : "On appréhende ce weekend", dit le chef des urgences de Bondy.
Coronavirus : "On appréhende ce weekend", dit le chef des urgences de Bondy. Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Coline Daclin Journaliste

Adeline Fagan, une femme médecin américaine de 28 ans, est morte le 19 septembre de la Covid-19. Elle avait été diagnostiquée positive au virus en juillet alors qu'elle travaillait dans un service d'urgences d'un hôpital de Houston, au Texas. 

Alors que sa mort précoce émeut les médias américains, son entourage dénonce le manque de matériel de protection pour le personnel soignant. Selon la soeur d'Adeline Fagan, qui témoigne dans le Guardian, le médecin ne disposait que d'un seul masque N95

“Adeline a porté le même masque N95 pendant des semaines et des semaines, si ce n'est des mois", assure la jeune femme, qui soutient que sa sœur avait même son nom écrit sur le masque. Selon la sœur de la victime, elle aurait contracté le virus au sein de l'hôpital où elle travaillait. Or, l'hôpital fait partie d'une chaîne, HCA Healthcare, déjà accusée par plusieurs infirmières de "violation volontaire" du protocole sanitaire.

De son côté, l'hôpital conteste : il assure que les soignants doivent rendre leur masque à la fin de leur journée, et en reçoivent un nouveau à leur arrivée. 

À lire aussi
faits divers
États-Unis : ce que l'on sait de la fusillade à Indianapolis

Selon le Guardian, qui enquête sur le nombre de soignants morts de la Covid-19 aux États-Unis, Adeline Fagan serait la douzième soignante de moins de 30 ans à décéder du virus. Toujours selon le média, un tiers des décès impliquerait des équipements de protection insuffisants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Coronavirus Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants