1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : qu'est-ce que le #LoveIsNotTourism ?
2 min de lecture

Coronavirus : qu'est-ce que le #LoveIsNotTourism ?

Une conséquence de la pandémie dont on parle peu, de nombreux couples se retrouvent séparés en raison de la fermeture de certaines frontières, notamment celle des États-Unis.

Des milliers de couples sont séparés après la fermeture de certaines frontières
Des milliers de couples sont séparés après la fermeture de certaines frontières
Coronavirus : qu'est-ce que le #LoveisNotTourism ?
00:01:39
Coronavirus : qu'est-ce que le #LoveisNotTourism ?
00:01:39
Pauline Simonet - édité par Nicolas Barreiro

La fermeture partielle des frontières pour limiter la propagation du virus a bouleversé de nombreuses vies de couple. Des individus contraints de vivre l’éloignement sur deux continents différents, sans certitude de retrouver leur vie d’avant. 

Si l’Union européenne a rouvert ses frontières à une quinzaine de pays extra-européens le 1er juillet, elle reste fermée, entre autres, aux Américains. Les États-Unis sont interdits aux personnes présentes dans l’espace Schengen au cours des quatorze derniers jours.

Il existe néanmoins des exceptions, si elles sont Américaines, détentrices de cartes vertes ou encore, font partie des exceptions listées par Washington. S’ajoutent à cela les décisions prises par Donald Trump, qui, le 22 avril et le 22 juin, a limité l’accès au pays à une série de visas d’immigration et de travail.

De nombreux couples sont donc séparés depuis des semaines et contraints de vivre leur amour à distance sans savoir quand ils pourront se retrouver.

Un # pour se réunir

À lire aussi

Sur les réseaux sociaux, le hashtag #LoveIsNotTourism se développe. Il regroupe des témoignages d’anonymes séparés de leurs conjoints bloqués dans des pays étrangers et qui réclament d’être pris en compte par les autorités. 

C'est le cas de Charlotte. La dernière fois qu'elle a vu Philippe, son conjoint, c'était en février pour la Saint Valentin. Il venait d'obtenir son permis de travail et pouvait enfin la rejoindre aux États-Unis. "Il était déjà trop tard. Philippe était coincé de l'autre côté de l'Atlantique." déplore-t-elle.

Même lorsqu'elle est tombée gravement malade, son mari ne pouvait pas la rejoindre pour être à son chevet. "C'est un cauchemar, ça nous empêche de dormir de chaque côté de l'océan. On ne comprend pas comment c'est possible de laisser des familles séparées comme ça", raconte Charlotte.

Des milliers de couples et de familles sont dans le même cas. Plusieurs pays ont déjà autorisé les couples à se retrouver à l'intérieur de leurs frontières, comme le Danemark, la Norvège et bientôt les Pays-Bas. Une pétition a été lancée en France. Plusieurs centaines d'internautes l'ont déjà signée.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/