1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : pourquoi certains pays manquent d'oxygène
1 min de lecture

Coronavirus : pourquoi certains pays manquent d'oxygène

ÉCLAIRAGE - Le manque d'oxygène est une conséquence des formes les plus sévères de la Covid-19. Produire de l'oxygène médical, cependant, peut représenter un coût impossible à assumer dans certains pays.

Un homme respire de l'oxygène en Inde
Un homme respire de l'oxygène en Inde
Crédit : SAJJAD HUSSAIN / AFP
Victor Goury-Laffont & AFP

La France, mais aussi les États-Unis, l'Allemagne ou encore le Royaume-Uni ont annoncé qu'ils enverraient des capacités d'oxygène à destination de l'Inde, submergée par une violente troisième vague du nouveau coronavirus. Le pays du sud de l'Asie n'est pas le seul à souffrir d'un manque d'oxygène, alors que le Kenya et la Syrie sont eux aussi confrontés à une pénurie en cette fin du mois d'avril.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) un patient de la Covid-19 sur cinq a besoin d'un soutien en oxygène. Ceci concernerait plus de 500.000 personnes par jour. Comme l'explique Trevor Duke, professeur à l'université de Melbourne, dans The Conversation, ce nouveau coronavirus peut provoquer une hypoxémie, ce qui entraîne une diminution dans la quantité d'oxygène dans le sang. Pour les cas sévères, donc, un apport en oxygène permet de soulager le système et offre du temps aux poumons pour se guérir.

Plusieurs solutions existent pour produire de l'oxygène médical. Par exemple, il est possible de l'isoler parmi les gaz contenus dans l'air, le compresser, le filtrer, le purifier puis le condenser, pour lui permettre d'être transporté dans des containers isolants à une température inférieure moins 182 degrés Celsius.

Un processus complexe, qui explique des coûts de production et de transport élevés, et une difficulté d'assurer un approvisionnement dans des pays modestes. Simple en Europe ou en Amérique du Nord, l'opération est particulièrement complexe ailleurs pour des raisons financières, logistiques et de manque d'infrastructure.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/