1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : le shérif de Los Angeles ne fera pas respecter l'obligation du port du masque
1 min de lecture

Coronavirus : le shérif de Los Angeles ne fera pas respecter l'obligation du port du masque

Le shérif du comté de Los Angeles a critiqué ce samedi 17 juillet la décision des autorités locales de réintroduire l'obligation de porter un masque en intérieur, y compris pour les personnes vaccinées, et prévenu qu'il ne la ferait pas respecter.

 Alex Villanueva, le Sheriff de Los Angeles
Alex Villanueva, le Sheriff de Los Angeles
Crédit : Patrick T. FALLON / AFP
Romain Giraud & AFP

Le shérif du comté de Los Angeles ne se laissera pas faire contre les nouvelles mesures anti-coronavirus. Ce samedi 17 juillet, Alex Villanueva a prévenu qu'il ne les ferait pas respecter : "forcer les personnes qui sont vaccinées ou ont déjà eu le Covid-19 à porter un masque en intérieur n'est pas fondé sur la science et contredit les recommandations des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC)", écrit le shérif Alex Villanueva dans un communiqué.

Soulignant que ses services "sont sous-financés", il a ajouté qu'il "ne consacrerait pas leurs ressources limitées" à faire respecter cette consigne et s'en remettrait simplement à la bonne volonté des habitants de la métropole californienne. La mesure doit entrer en vigueur samedi à minuit dans le comté de Los Angeles, qui englobe la ville de 4 millions d'habitants et ses alentours. Plus de 1.900 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés ce vendredi 16 juillet, un niveau jamais atteint depuis mars, selon des chiffres officiels. 

Les autorités sanitaires américaines avaient annoncé mi-mai que les Américains vaccinés pouvaient dire adieu au masque, à l'extérieur comme en intérieur. Mais malgré des doses de vaccins largement disponibles pour tous, la campagne d'immunisation américaine a connu un fort ralentissement après un pic début avril.  

Une augmentation continue des cas de coronavirus

452 personnes sont actuellement hospitalisées dans le comté, soit deux fois plus qu'il y a un mois. Et l'inquiétude grandit concernant l'augmentation des cas de coronavirus, principalement due au variant Delta, bien que l'immense majorité des cas positifs, ainsi que des hospitalisations, concernent des personnes non-vaccinées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/