1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Australie : le confinement prolongé de deux semaines à Sydney
1 min de lecture

Coronavirus en Australie : le confinement prolongé de deux semaines à Sydney

En raison de la circulation du variant Delta, le confinement en vigueur depuis fin juin à Sydney (Australie), va être prolongé d'au moins deux semaines pour les cinq millions d'habitants.

Un homme portant un masque passe devant l’Opéra de Sydney, en Australie, le 13 juillet 2021. (Illustration)
Un homme portant un masque passe devant l’Opéra de Sydney, en Australie, le 13 juillet 2021. (Illustration)
Crédit : BRENDON THORNE / AFP
Camille Guesdon & AFP

Le confinement instauré à Sydney, en Australie, depuis fin juin va être prolongé d'au moins deux semaines pour les cinq millions d'habitants. La première ville d'Australie connaît en effet une recrudescence de l'épidémie de Covid-19. Malgré le confinement imposé depuis le 26 juin, le foyer épidémique dû au variant Delta ne cesse de s'étendre à Sydney. Au cours des dernières 24 heures, 97 cas ont été recensés.

Le confinement qui était prévu jusqu'au 16 juillet sera prolongé jusqu'au 30 juillet au moins. Actuellement, la population de Sydney ne peut sortir que pour acheter des denrées essentielles, obtenir des soins médicaux, faire de l'exercice ou aller au travail si nécessaire. Mais les écoles sont fermées et les habitants sont encouragés à rester chez eux.

Certains quartiers de la ville ont des restrictions encore plus strictes, notamment dans la banlieue de Bondi où un immeuble a été totalement bouclé après la détection de neuf cas positifs. La police gardait l'entrée et l'arrière du bâtiment pour empêcher les résidents de sortir, mardi 13 juillet. Gladys Berejiklian, la Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, n'a pas exclu un durcissement des mesures de restriction en cas de hausse des contaminations.

Les frontières internationales du pays sont fermées depuis quinze mois

Depuis la reprise épidémique à la mi-juin, l'Australie a enregistré 864 cas positifs. 20  personnes sont hospitalisées en soins intensifs et deux sont mortes. Ce chiffre est inférieur aux bilans de la plupart des grandes villes dans le monde. Cependant il constitue un défi de taille pour l'Australie qui a adopté une approche visant à atteindre zéro cas de transmission locale. C'est pour cette raison que les frontières internationales du pays sont fermées depuis quinze mois et que des confinements localisés ont été ordonnés de façon ponctuelle dans certaines villes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/