1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : le point sur la situation au Royaume-Uni
2 min de lecture

Coronavirus : le point sur la situation au Royaume-Uni

C'est un pas de plus vers un retour à la normale au Royaume-Uni. Le pays a annoncé la fin de l'isolement pour les cas contact vaccinés. Le point sur la situation.

Des drapeaux de la Grande-Bretagne qui flottent devant Big Ben, à Londres.
Des drapeaux de la Grande-Bretagne qui flottent devant Big Ben, à Londres.
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Charlotte Diry & AFP

C'est une bonne nouvelle de plus pour le Royaume-Uni. Après avoir levé la quasi totalité des dernières restrictions mises en place, le pays a annoncé qu'à partir de ce lundi 16 août, les cas contact totalement vaccinés, n'auront plus à s'isoler en Angleterre. Il leur sera toutefois recommandé de porter un masque et de faire un test PCR. Concernant l'Irlande du Nord, une mesure similaire sera mise en place. L'Écosse tout comme le Pays de Galles, avaient eux, déjà pris les devants en assouplissant les règles d'isolement.

Cet assouplissement était attendu avec impatience. C'est désormais chose faite. Alors qu'une catastrophe sanitaire avait été annoncée en raison de l'Euro de football, celle-ci n'a pas eu lieu. Pourtant, après un pic début juillet, le nombre de contaminations reste élevé avec 30.000 cas par jour.  

Cela avait conduit des millions de britanniques pendant l'été à se retrouver contraints à l'isolement car ils étaient infectés ou cas contact. Ce qui avait alors perturbé le fonctionnement des transports, de l'hôtellerie-restauration et les approvisionnements des supermarchés voire des stations-service. Les médias ont surnommé le phénomène "pingdemic". Jeu de mot entre "ping", notification de l'application de traçage, et "pandemic", pandémie. 

C'est via un communiqué que le ministre de la Santé, Sajid Javid, avait présenté cette nouvelle évolution comme "un pas prudent de plus vers la normalité grâce au succès phénoménal de notre campagne vaccinale". Incitant ainsi ceux qui ne seraient toujours pas vaccinés à franchir le cap. 

L'un des pays d'Europe le plus touché

À lire aussi

Le Royaume-Uni figure parmi l'un des pays d'Europe le plus touchés depuis le début de la crise sanitaire avec plus de 130.000 morts

Le pays subit une importante vague de contaminations actuellement. Toutefois, la situation dans les hôpitaux (moins de 6.000 patients) ainsi que le nombre de décès (moins de 100 en moyenne par jour) reste bien moins dramatique que lors des précédentes vagues. Le Royaume-Uni a connu des jours où 1.000 morts étaient recensés et où les ambulances s'alignaient devant les services d'urgence.

Désormais, près de 90% des adultes ont reçu une première dose, mais le mouvement s'essouffle et les autorités cherchent à convaincre les derniers citoyens les plus réticents, surtout parmi les plus jeunes. 

Des cadeaux pour ceux qui se feront vacciner

Dès lundi 16 août, différentes entreprises vont proposer des bons d'achats notamment pour des vêtements, des vacances ou des abonnements à la salle de gym pour toutes les personnes venant se faire immuniser

À quelques jours de la rentrée scolaire et universitaire, le gouvernement va inviter les jeunes de 16-17 ans à se faire vacciner. Les autorités sanitaires avaient décidé d'attendre avant d'étendre la campagne aux plus jeunes. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/