1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : le Grand Princess autorisé à accoster aux États-Unis
1 min de lecture

Coronavirus : le Grand Princess autorisé à accoster aux États-Unis

Bloqué à cause du coronavirus depuis plusieurs jours au large de San Francisco, avec plus de 3.000 passagers à bord, le paquebot américain Grand Princess est autorisé à accoster en Californie ce lundi 10 mars.

Le "Grand Princess" retenu au large de la Californie le temps des tests au coronavirus
Le "Grand Princess" retenu au large de la Californie le temps des tests au coronavirus
Crédit : Handout / CAROLYN WRIGHT / AFP
Venantia Petillault & AFP

Le navire de croisière américain Grand Princess, frappé par le coronavirus et bloqué depuis plusieurs jours au large de San Francisco avec 3.553 passagers et membres d'équipage à bord, va pouvoir accoster en Californie.

Le navire a été autorisé à accoster lundi 10 mars à Oakland, dans le nord de la Californie, et commencera à débarquer les passagers ayant besoin d'un "traitement médical intensif et une hospitalisation", a annoncé samedi 7 mars au soir Princess Cruises, propriétaire du navire à bord duquel 21 cas de coronavirus ont été détectés.

Les 1.100 membres d'équipage, pour environ la moitié des Philippins et dont plusieurs membres ont été diagnostiqués positifs au virus, seront placés en quarantaine et traités à bord du navire, a précisé la compagnie qui possède également le Diamond Princess, placé en quarantaine en février au Japon avec plus de 700 contaminations dont six mortelles.

21 cas de contamination

Pour le Grand Princess, le plan de débarquement initial a été retardé de dimanche à lundi par les CDC (Centres américains de prévention et de contrôle des maladies), selon la compagnie.

À lire aussi

Le Grand Princess avait interrompu son circuit après la découverte de symptômes chez certains de ses passagers et membres d'équipage. Les analyses réalisées à bord ont révélé 21 cas de contamination - 19 membres d'équipage et deux passagers - sur 45 personnes testées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/