1 min de lecture Danemark

Coronavirus : la Première ministre danoise s’excuse pour l'abattage de millions de visons

La Première ministre danoise s’est excusée après l’abattage de millions de visons au Danemark pour endiguer l’épidémie de Covid-19.

La Première ministre danoise s'est excusée après l'abattage de millions de visons au Danemark pour endiguer l'épidémie de Covid-19.
La Première ministre danoise s'est excusée après l'abattage de millions de visons au Danemark pour endiguer l'épidémie de Covid-19. Crédit : MADS NISSEN / RITZAU SCANPIX / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon et AFP

Mette Frederiksen, la Première ministre danoise, émue aux larmes. La cheffe du gouvernement danois s’est pour la première fois excusée pour la gestion de la crise sanitaire due à l’épidémie de coronavirus. Elle avait décidé de l’abattage massif de visons au Danemark.

La Première ministre s’est rendue dans un élevage de visons à Kolding dans l’ouest du pays. Les animaux ont été euthanasiés alors que le gouvernement n’avait pas la base légale suffisante pour éliminer les bêtes saines. "Je considère qu'il y a lieu de s'excuser pour le déroulement des faits. Je n'ai aucun problème pour dire pardon pour ça car des fautes ont été commises", a-t-elle déclaré émue aux larmes à la télévision TV2 en sortant de la visite.

En début novembre, Mette Frederiksen avait annoncé l’abattage généralisé de tous les visons du Danemark, à cause d’une mutation problématique du coronavirus via ces animaux selon des études et qui aurait pu menacer l’efficacité du futur vaccin destiné aux hommes. Plus des deux tiers des quelque 15 à 17 millions de visons ont déjà été euthanasiés, selon le dernier bilan. Le ministre de l'Agriculture s'était aussi excusé, avant de finalement démissionner la semaine dernière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Danemark Épidémie Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants