1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Italie : le point sur la situation dans le pays
1 min de lecture

Coronavirus en Italie : le point sur la situation dans le pays

Quatre régions vont rentrer dans une période de confinement, et un couvre-feu national est désormais appliqué. Des manifestations d'opposition à ces nouvelles restrictions ont eu lieu.

Un policier italien parle à un automobiliste le 23 février 2020 (Illustration).
Un policier italien parle à un automobiliste le 23 février 2020 (Illustration).
Crédit : Miguel MEDINA / AFP
Victor Goury-Laffont

Comme la France, l'Italie tente de contenir une reprise de l'épidémie du nouveau coronavirus, avec une augmentation incontrôlée de son nombre de cas depuis le début du mois d'octobre. Le pays a, pour la troisième fois en deux semaines, compté plus de 30.000 nouveaux cas quotidiens ce mercredi 4 novembre.

En mars, le gouvernement italien avait été le premier en Europe à annoncer un confinement généralisé, réduisant de façon effective la diffusion du virus. Mais, à l'annonce de nouvelles mesures restrictives cet automne, il a dû faire face à une opposition plus soutenue d'une partie de la population, avec l'éclatement de manifestations parfois violentes dans certaines régions du pays.

"Nous craignons que cette deuxième vague ne soit pas une petite tempête, mais un véritable tsunami", alertait Filipo Anelli, président de l'Ordre des médecins italiens, ce mardi 3 novembre. Selon lui, les lits d'hôpitaux se remplissent de patients infectés par la Covid-19, ce qui empêchera bientôt le système médical de prendre en charge les autres malades. 

Un couvre-feu appliqué à l'ensemble du pays

Le Premier ministre Giuseppe Conte a annoncé une première série de restrictions le 25 octobre. Parmi elles : la fermeture des piscines, salles de sport, théâtres et cinémas mais aussi des bars et restaurants dès 18 heures.

À lire aussi

Faute d’amélioration visible, le chef de gouvernement resserre désormais la vis. Un couvre-feu rentre en vigueur sur l'ensemble du territoire, avec une interdiction de sortie de 22 heures à 5 heures du matin. Giuseppe Conte a également annoncé qu'un confinement sera appliqué dans quatre régions, dont la très peuplée Lombardie avec la deuxième ville la plus habitée du pays, Milan.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/