1 min de lecture Italie

Coronavirus en Italie : le nombre de morts sous-estimé selon la sécurité sociale

La sécurité sociale italienne estime "peu fiable" le bilan officiel de 32.000 morts du coronavirus en Italie. Le nombre de décès pourrait dépasser d'environ 19.000 les résultats officiels annoncés.

Une jeune femme sur son smartphone dans le métro de Milan, en Italie, le 4 mai 2020.
Une jeune femme sur son smartphone dans le métro de Milan, en Italie, le 4 mai 2020. Crédit : Miguel MEDINA / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

Le nombre de décès liés au nouveau coronavirus en Italie, entre mars et avril, pourrait dépasser d'environ 19.000 les chiffres annoncés par les autorités, a estimé ce jeudi 21 mai la Sécurité sociale italienne, qui a jugé "peu fiable" le bilan officiel de 32.000 morts.

Dans une étude rendue publique jeudi, et relayée le même jour par les médias nationaux, l'Institut national italien de prévoyance sociale (INPS) indique que 156.429 décès ont été enregistrés au total entre mars et avril en Italie, toutes causes de mortalité confondues.

C'est 46.909 de plus qu'attendu, si on se base sur une moyenne des décès constatés sur les mêmes mois entre 2015 et 2019. Or, le nombre de décès liés à la Covid-19, au cours de la même période et déclaré par la Protection civile, était de 27.938, souligne l'INPS. Il s'interroge donc sur cette différence de "18.971 décès, dont 18.412 au Nord", la région la plus touchée par l'épidémie.

Une quantification des décès "peu fiable", selon la Sécurité sociale italienne

L'organisme de sécurité sociale juge que "la quantification des décès par Covid-19, réalisé à partir du nombre de patients décédés et positifs fourni quotidiennement par le département de la Protection civile est à présent considéré comme peu fiable".

À lire aussi
Le MSC Grandiosa, le 25 mars 2020 tourisme
Vacances d'été : la société MSC Croisières reprend ses activités en Méditerranée

Selon ses données, les décès survenus entre mars et avril dans le nord du pays ont augmenté de 84% par rapport à la moyenne des années précédentes, contre une hausse de 11% dans le centre et de 5% dans le sud.

L'évolution des décès entre mars et avril "a été conditionnée non seulement par l'épidémie, mais aussi par les conséquences du confinement" qui a empêché certains patients souffrant d'autres affections de se soigner, estime l'INPS.

La pandémie a causé la mort de 32.486 personnes en Italie, dont 26.715 pour la seule Lombardie, région la plus durement touchée en Europe, selon les derniers chiffres officiels communiqués jeudi par la Protection civile italienne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Décès Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants