2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus en Europe : comment font nos voisins face à la deuxième vague?

De l'interdiction de se réunir dans la capitale britannique à la fermeture des écoles en Pologne, plusieurs mesures draconiennes sont entrées en vigueur ce samedi en Europe. Elles doivent permettre de juguler la deuxième vague de coronavirus.

Les drapeaux de l'Union européenne
Les drapeaux de l'Union européenne Crédit : AFP / Georges Gobet
valentin
Valentin Deleforterie et AFP

Cette semaine, les nouvelles contaminations au Covid-19 ont bondi sur le Vieux continent. Le nombre de cas détectés a augmenté de 44% par rapport à la semaine précédente. 

Cette situation, jugée "très préoccupante" par l'OMS, a conduit le Royaume-Uni (43.429 morts au total, 15.000 nouveaux cas vendredi) à durcir les restrictions en vigueur. Depuis samedi, Londres et plusieurs autres zones englobant 11 millions de personnes interdisent les réunions en intérieur entre famille et amis de différents foyers

Le Lancashire (nord-ouest) et Liverpool sont en alerte sanitaire maximale. Dans la province d'Irlande du Nord,  les pubs et restaurants ferment pour un mois. Les vacances scolaires y ont également été prolongées.

L'Allemagne, où 7830 nouveaux cas ont été détectés en 24 heures, demande également à ses concitoyens des efforts inédits. "Renoncez à tout voyage qui n'est pas vraiment nécessaire, à toute célébration qui n'est pas vraiment nécessaire. Veuillez rester chez vous", a déclaré la chancelière Angela Merkel. "Ce que sera l'hiver, ce que sera notre Noël, sera décidé dans les jours et les semaines à venir", a-t-elle ajouté.

Les collèges et lycées fermés en Pologne

À lire aussi
Des gens réunis dans un bar à Bordeaux, devant l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron, le 28 octobre 2020. épidémie
Les infos de 6h - Coronavirus : reconfinement activé, les indicateurs sont alarmants

De nouvelles restrictions entrent également en vigueur dans plusieurs grandes villes polonaises, dont la capitale Varsovie. Les collèges et lycées pratiqueront l'enseignement à distance et les restaurants devront fermer à 21h. Les cérémonies de mariage seront interdites et les autorités limitent désormais le nombre de personnes admises dans les magasins, les transports publics et les offices religieux.

En République tchèque, où le taux de contaminations et de décès pour 100.000 habitants est le plus élevé du continent, le gouvernement a demandé à l'armée de construire un hôpital de campagne de 500 lits à l'extérieur de Prague. Le pays de 10,7 millions d'habitants a déploré au moins 1.283 morts du coronavirus et 11.105 nouveaux cas pour la seule journée de vendredi - son troisième record quotidien d'affilée.

La Belgique a, quant à elle, décrété un couvre-feu de minuit à 5 heures du matin. Tous les cafés et restaurants du pays fermeront pour au moins un mois, à partir de lundi. La barre des 200 000 cas vient d'y être franchie.

"Nos hôpitaux sont engorgés [...], les chiffres sont aussi élevés qu'ils ne l'étaient au mois de mars quand on a décidé d'un lockdown (confinement)" pour deux mois, a justifié le ministre belge de la Mobilité Georges Gilkinet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Europe Mesure
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants