1 min de lecture Impôts

Payer ses impôts chez le buraliste : "Pas de risque" pour la confidentialité, dit Philippe Coy

INVITÉ RTL - Le président de la confédération des buralistes Philippe Coy s'est dit "très heureux" de la nouvelle possibilité de payer ses impôts chez le buraliste.

RTL Petit Matin - Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Payer ses impôts chez le buraliste : "Pas de risque" pour la confidentialité, dit Philippe Coy Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Esther Serrajordia

Depuis ce lundi 24 février, dans dix départements pionniers, il est possible de payer ses impôts, ses amendes, la cantine des enfants, ou encore la facture d'hôpital, chez votre buraliste. C'est ce qu'on appelle le "paiement de proximité". 

22 bureaux sont concernés ce lundi matin, mais le dispositif va très vite se développer. Payer ses impôts chez le buraliste sera possible dans 600 bureaux et dans un grand nombre de départements à la fin du mois de mars 2020

Le président de la confédération des buralistes, Philippe Coy s'est dit "très heureux d'être attributaire de ce marché public et de donner plus de proximité aux usagers". Il explique le mode d'emploi pour les intéressés : "L'usager aura simplement à produire son document administratif qui comportera le QR code pour scanner le montant qu'il doit régler". 

Il n'y a pas de risque à ce que l'on connaisse la nature de l'impôt

Philippe Coy, président de la confédération des buralistes
Partager la citation

Malgré la grande place qu'a pris le digital, "beaucoup de Français ne sont pas à l'aise avec le digital et ne peuvent que payer leurs impôts en numéraire, ce qui est possible chez les buralistes", explique Philippe Coy. "Je crois que c'est une évolution de notre métier, de notre service, puisque nous sommes des commerçants de l'utilité locale". 

À lire aussi
Une femme réglant ses impôts sur le revenu (illustration) coronavirus
Confinement : quelles sont les nouvelles dates limites de déclaration d'impôts ?

Enfin, Philippe Coy a rassuré les usagers qui ne veulent pas payer leurs impôts à la Française des jeux par crainte de faute de confidentialité. "Il n'y a pas de risque à ce que l'on connaisse la nature de l'impôt, l'usager viendra scanner en autonomie son document et le buraliste ne verra qu'un montant à régler", explique-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Buralistes Française des jeux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants