2 min de lecture Voyage

Coronavirus : comment se déplacer en Europe

ÉCLAIRAGE - Les voyages sont soumis à de nombreuses restrictions, parfois même en Europe. RTL fait le point.

Des passagers en transit à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol.
Des passagers en transit à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. Crédit : Olaf KRAAK / ANP / AFP
Coline Daclin Journaliste

Avec le coronavirus, les voyages sont devenus compliqués, même en Europe. Destinations bloquées, tests PCR à faire ou encore quarantaine à respecter... Les conditions peuvent être multiples. 

Si vous souhaitez voyager en Europe, mieux vaut donc d'abord vous informer. Vous pouvez notamment consulter les conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères. Chaque pays dispose d'une fiche qui lui est propre, et elle est actualisée régulièrement.

Pour rappel, le ministère demande toujours de "différer jusqu’à nouvel ordre tout voyage ou déplacement hors de l’espace européen" ou de la liste des pays autorisés. Il conseille par ailleurs que "limiter les déplacements est nécessaire pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde".

À ce jour, si on est citoyen français, on peut voyager dans la plupart des pays européens sans restriction. La Finlande et Chypre n'autorisent plus en revanche les voyages touristiques, et seuls les voyages "essentiels" sont autorisés. La Hongrie n'autorise pas l'entrée aux citoyens français, sauf dans quelques rares exceptions.

Quarantaine ou test obligatoire par endroits

À lire aussi
Des avions à l'aéroport Charles de Gaulle (Illustration). coronavirus
Confinement : peut-on toujours voyager à l'étranger ?

Quelques pays imposent une quarantaine systématique. C'est le cas de la Slovaquie, de la Lituanie, la Lettonie, l'Estonie, la Slovénie et l'Irlande. Hors Union européenne, mais toujours dans l'espace européen, la Norvège impose aussi une quarantaine de 10 jours aux citoyens français. C'est 14 jours au Royaume-Uni et en Islande.

Certains pays ont aussi mis en place d'autres moyens de restrictions. Pour voyager sur les îles de Madère et des Açores, au Portugal, il vous faudra par exemple un test PCR négatif de moins de trois jours. En Grèce, un test peut aussi être imposé de manière aléatoire. 

En Belgique, aux Pays-Bas, et en Allemagne, vous pouvez aussi être obligé de passer un test PCR et/ou de faire une quarantaine, mais seulement si vous venez des régions que le pays considère comme "à risque". C'est par exemple actuellement le cas de l'Île-de-France ou de certaines régions d'outre-mer. Pour vérifier quelles zones sont considérées comme "à risque", il faut s'informer sur le site du ministère des Affaires étrangères ou directement sur celui du pays que vous souhaitez visiter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voyage Tourisme Europe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants