1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus aux États-Unis : des récompenses pour promouvoir la vaccination
2 min de lecture

Coronavirus aux États-Unis : des récompenses pour promouvoir la vaccination

Joe Biden, qui a déclaré le mois de juin "mois de l'action", espère atteindre les 70% d'adultes vaccinés d'ici la fête de l'Indépendance américaine, le 4 juillet prochain.

Un vaccin administré contre le coronavirus (illustration).
Un vaccin administré contre le coronavirus (illustration).
Crédit : YOSHIKAZU TSUNO / POOL / AFP
Coronavirus aux États-Unis : des récompenses pour promouvoir la vaccination
04:10
Lionel Gendron - édité par Florine Boukhelifa

Joe Biden s’est fixé un objectif : au moins une dose de vaccin pour 70% des adultes d’ici au 4 juillet, pour la fête de l’Indépendance. Pour y parvenir, le président américain met tous les moyens en œuvre : il implique les salons de coiffure, les baby-sitters et les vaccinés peuvent gagner des cadeaux comme des billets d’avion ou encore des consoles de jeu. Ça devient fou, non  ?
 
Ces initiatives sont évoquées depuis plusieurs semaines, notamment avec la bière et le donut gratuits pour les vaccinés. Une loterie a également été organisée, avec un million de dollars en jeu. Dans certains États, il est possible de gagner une arme.
 
Joe Biden passe à la vitesse supérieure et a déclaré le mois de juin "mois de l'action". Pour les Américains qui hésitent encore, de nouvelles récompenses sont prévues : des livraisons de nourriture gratuite, des tickets pour le Super Bowl ou encore un an de billets d’avion gratuits. La chaîne CVS, qui fait à la fois pharmacie et épicerie, va organiser une loterie pour gagner des croisières. De son côté, Microsoft prévoit de faire gagner des consoles de jeux vidéo. Des pharmacies vont également rester ouvertes toute la nuit et, si la garde de son enfant devait être un obstacle à la vaccination, des baby-sitters seront même payés.

Un rythme de vaccination en baisse

Aux États-Unis actuellement, 63% des adultes ont reçu au moins une injection. Un chiffre proche de l'objectif affiché par Joe Biden, mais le rythme de vaccination baisse de jour en jour : 3 millions de doses étaient administrées chaque jour, désormais environ 500.000. Pratiquement toutes celles et ceux qui voulaient être vaccinés le sont. Il faut maintenant aller chercher les indécis un par un, les prendre par la main, voire les faire changer d’avis.

Pour cela, le président américain espère pouvoir compter sur des soutiens médiatiques avec le relais de cette opération par des médias locaux. Pour sensibiliser et lutter contre les fausses informations, la Maison-Blanche va travailler avec 1.000 propriétaires de salons de coiffure ou salon de beauté afro-américain, car les autorités estiment que parmi les Afro-américains et les Hispaniques, il est encore possible de faire changer les avis et les perspectives. 

L'union nationale invoquée

Joe Biden appelle également à une union nationale et sollicite le secteur privé et ses adversaires politiques. Les entreprises s’investissent dans toutes les opérations. Une des plus symboliques : un grand distributeur de bière promet une bière gratuite pour tous les Américains si le taux de personnes vaccinées atteint les 70% tant espérés.

À lire aussi

Les efforts seront concentrés sur les États du sud du pays, là où il y a le plus de réfractaires ou d’indécis, avec du démarchage téléphonique ou l'envoi de sms. Dans certains, près des deux tiers de la population a été vaccinée, dans d’autres seulement un tiers.

Joe Biden se veut rassembleur : il a rappelé le rôle de l’administration Trump dans la mise en place de cette campagne de vaccination. Notamment car il le sait, ceux qui ont le plus besoin d'être convaincus sont les électeurs conservateurs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/