1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus aux États-Unis : 500.000 bébés en moins en 2021 ?
1 min de lecture

Coronavirus aux États-Unis : 500.000 bébés en moins en 2021 ?

Selon une étude, la crise sanitaire aux États-Unis pourrait empêcher entre 300.000 et 500.000 naissances en 2021.

Un bébé dans les bras de sa mère (illustration)
Un bébé dans les bras de sa mère (illustration)
Crédit : M6 / Stéphane Garabed Dimitri Sikiotakis Solene Nicolas
Maeliss Innocenti

Le coronavirus pourrait avoir un sérieux impact sur les naissances aux États-Unis en 2021. Selon une étude de la Brookings Institution, relayée par Les Échos, il pourrait y avoir entre 300.000 et 500.000 naissances en moins par rapport au taux habituellement enregistré chaque année.

Melissa Kearney et Phillip Levine, les deux économistes à l'origine de l'étude, ont analysé les données de la Grande Récession de 2007-2009 et aussi de la grippe espagnole de 1918, ajoutant à cela les morts du coronavirus dans le pays (près de 120.000 décès selon les derniers bilans officiels) pour tirer des conclusions sur la démographie.

À noter que la situation démographique était déjà dégradée aux États-Unis avant la pandémie, le nombre de naissances ayant atteint en 2019 un plus bas historique : 3.745.540 naissances, un nombre qui n'a plus été aussi peu élevé depuis 1985.

À cause du confinement depuis mi-mars, certains s'imaginaient déjà un baby-boom dans neuf mois. Mais ça sera plutôt l'inverse selon ces deux économistes, qui pensent que l'impact de la récession sera très important.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/