1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : au Royaume-Uni, les plus fragiles priés de se confiner trois mois

La propagation du Covid-19 s'accélère au Royaume-Uni, où le gouvernement a demandé le 22 mars aux 1,5 million de personnes les plus fragiles de rester confinées chez elles trois mois.

Un smartphone manipulé par une personne se protégeant du coronavirus à Madrid en mars 2020
Un smartphone manipulé par une personne se protégeant du coronavirus à Madrid en mars 2020 Crédit : AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

"Les chiffres sont très frappants, et ils s'accélèrent. Nous ne sommes qu'à quelques semaines, deux ou trois, de l'Italie. Les Italiens ont un superbe système de santé. Et pourtant, leurs médecins et infirmières ont été complètement dépassés par la demande", a prévenu le Premier ministre britannique, Boris Johnson, dans un message au pays, le 22 mars.


Il a appelé ses compatriotes à un "effort national collectif", pour ralentir la diffusion du virus, qui a fait 233 morts dans le pays, faute de quoi, le service public de santé "sera submergé de la même manière", a-t-il averti.

Le gouvernement, qui avait déjà demandé aux Britanniques d'éviter tout contact ou déplacement "non essentiel", a pressé les personnes les plus fragiles à ne plus sortir de chez elles pendant au moins trois mois, soit 1,5 million de personnes identifiées par le NHS (service de santé public).

Livraison de provisions à domicile

Les personnes vulnérables qui resteront confinées chez elles pourront se voir livrer des provisions et des médicaments. "Le service de santé public va contacter les personnes identifiées comme vulnérables", a déclaré le Dr Paul Johnstone, directeur de Public Health England. "Si vous recevez une lettre, il est d'une importance vitale que vous ne participiez pas à des rassemblements, ne sortiez pas pour faire vos courses, pour vos loisirs ou pour voyager", a-t-il ajouté.

À lire aussi
Une personne utilisant un ordinateur (illustration) solidarité
Confinement : quid des élèves qui n'ont pas d'ordinateurs ?

Face à la propagation du virus, le gouvernement a ordonné la fermeture des écoles, pubs, restaurants, théâtres, cinémas et salles de sport depuis le 21 mars. "Bien que le gouvernement ne veuille pas emprunter la voie du confinement, si les Britanniques ne respectent pas les consignes, le gouvernement étudiera d'autres options", a prévenu le 22 mars le ministre du Logement britannique, Robert Jenrick.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Confinement Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants