1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus au Portugal : variant delta, confinement… Le point sur la situation
2 min de lecture

Coronavirus au Portugal : variant delta, confinement… Le point sur la situation

Face aux plus de 2.000 nouvelles contaminations quotidiennes, le gouvernement portugais mise sur le couvre-feu et la vaccination, mais n'exclut pas de nouvelles restrictions.

Au Portugal, plusieurs restrictions visant à freiner la propagation du coronavirus ont été rétablies dans les villes les plus touchées par le regain de l'épidémie.
Au Portugal, plusieurs restrictions visant à freiner la propagation du coronavirus ont été rétablies dans les villes les plus touchées par le regain de l'épidémie.
Crédit : AFP
Florine Boukhelifa & AFP

La quatrième vague de l'épidémie menace de nombreux pays. Au Portugal, le nombre de contaminations repart à la hausse avec plus de 2.000 nouveaux cas chaque jour. Dans un entretien accordé à la télévision locale lundi, la ministre de la Santé Marta Temido a par ailleurs prévenu que ce chiffre pourrait être multiplié par deux d'ici la mi-juillet. Pour tenter d'endiguer le phénomène, le gouvernement a décidé de rétablir certaines restrictions.

Depuis vendredi 2 juillet, des millions de Portugais sont de nouveau soumis à un couvre-feu de 23 heures à 5 heures. La mesure est appliquée dans 45 municipalités du pays, les plus touchées par cette recrudescence des contaminations, dont la capitale Lisbonne, la plupart de ses banlieues et Porto. Classées selon la gravité de la situation, les villes présentant un risque "élevé" à "très élevé" voient également leurs restaurants, cafés, commerces et espaces culturels raccourcir de nouveau leurs horaires et réduire leur capacité d'accueil.

Deux semaines auparavant, les autorités du pays avaient déjà annoncé l'interdiction des déplacements entre la région de Lisbonne et le reste du Portugal le week-end. L'objectif était de ralentir la propagation du variant Delta, mais ce dernier s'est largement tout de même répandu depuis. Selon un rapport publié mardi 6 juillet, le variant Delta représente désormais près de 90% des nouveaux cas. Létude de l'Institut national de santé publique (Insa), arrêtée au 27 juin, indique que la fréquence relative du variant a atteint 89,1%, contre 45,8% trois semaines auparavant.

1,49% de la population vaccinée chaque jour

Autre solution privilégiée par le gouvernement : l'accélération de la vaccination. Un tiers des Portugais, sur une population d'environ dix millions d'habitants, ont reçu leurs deux injections contre le coronavirus. Le Portugal a d'ailleurs été le pays qui a vacciné le plus vite la semaine dernière, avec des doses injectées à 1,49% de sa population chaque jour. Autre record lundi 5 juillet, avec 141.000 doses administrées en une seule journée.

À lire aussi

La campagne de vaccination semble être le dernier rempart avant de revenir à une situation sanitaire similaire aux vagues précédentes. Elle est également privilégiée face à l'idée de durcir les restrictions sanitaires, même si la ministre de la Santé a assuré ne pouvoir "écarter aucune mesure". Marta Temido a cependant précisé que le gouvernement pourrait difficilement rétablir de nouvelles restrictions sans décréter à nouveau l'état d'urgence. Pour ce faire, il lui faudrait le soutien du président de la République, le conservateur Marcelo Rebelo de Sousa, qui s'y est déjà montré défavorable.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/