1 min de lecture International

Coronavirus au Pérou : nouveau record de contaminations avec 12.000 cas en 24h

Avec 11.919 nouveaux cas en 24 heures, ce sont au total 1.512.384 Péruviens qui ont été contaminés par le coronavirus depuis le début de l'épidémie.

Un homme se faisant vacciner chez lui à Lima au Pérou (illustration).
Un homme se faisant vacciner chez lui à Lima au Pérou (illustration). Crédit : ERNESTO BENAVIDES / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Vendredi 26 mars, le Pérou a recensé près de 12.000 contaminations à la Covid-19 au cours des dernières 24 heures : un triste record. Avec ces 11.919 nouveaux cas comptabilisés, ce sont au total 1.512.384 Péruviens qui ont été contaminés par le coronavirus depuis l'arrivée de l'épidémie dans le pays.

En outre, ce sont également 201 nouveaux décès qui ont été recensés au cours de ces mêmes 24 heures, a annoncé le ministère. Au total, le Pérou déplore 51.032 décès depuis le début de la pandémie. Concernant les contaminations, c'est la deuxième fois que le chiffre quotidien dépasse les 11.000 au Pérou. Mercredi dernier, les autorités avaient fait état de 11.260 nouveaux cas en 24 heures. 

Le Pérou se bat actuellement contre une deuxième vague de l'épidémie. En effet, depuis début janvier les contaminations sont en nette progression. L'annonce de ces derniers chiffres élevés coïncide avec la publication d'un rapport officiel selon lequel le variant brésilien du coronavirus est la cause de 40% des contaminations enregistrées ces derniers mois à Lima. La capitale péruvienne concentre presque la moitié des cas du pays.  

Confinement total pour la Semaine sainte

En raison de cette deuxième vague, les hôpitaux sont au bord de l'effondrement. De plus, la vaccination, qui a commencé le 9 février, avance lentement en raison du manque de doses, que le gouvernement s'efforce tant bien que mal d'acquérir. Le gouvernement péruvien a pour objectif de vacciner environ 24,5 millions de personnes d'ici la fin 2021, sur les 32 millions d'habitants. 

À lire aussi
virus
Coronavirus : il faut fermer les frontières avec l'Inde "au nom de la sécurité", plaide Martin-Genier

En outre, le gouvernement a annoncé un confinement total pendant la Semaine sainte. Ainsi, les commerces seront fermés et les transports terrestres et aériens suspendus, afin de ralentir la propagation du virus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Risque sanitaire Virus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants