1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus Afrique du Sud : comment le variant local fait flamber l'épidémie
1 min de lecture

Coronavirus Afrique du Sud : comment le variant local fait flamber l'épidémie

ÉCLAIRAGE - Le variant sud-africain du coronavirus, déjà très contagieux, profite sur place d'une population peu encline à respecter les consignes sanitaires.

Un homme reçoit un test PCR à Pretoria, en Afrique du Sud, le 17 décembre 2020.
Un homme reçoit un test PCR à Pretoria, en Afrique du Sud, le 17 décembre 2020.
Crédit : Phill Magakoe / AFP
Coronavirus Afrique du Sud : comment le variant local fait flamber l'épidémie
01:38
micro générique
La rédaction de RTL

La Haute autorité de la santé publique a indiqué que les masques de catégorie 2, ainsi que ceux fabriqués à domicile, ne sont sans doute pas assez efficaces contre le coronavirus et notamment les variants britannique et sud-africain. Ce dernier notamment, très contagieux, frappe fort dans le pays dont il porte le nom. 

En trois mois, le nombre d'infections est passé de 2.000 à 20.000 par jour, avant de retomber à 12.000. "Je suis très inquiète parce que dans mon quartier les gens ne portent pas de masques. Et même si la situation est grave, ile ne la prennent toujours pas sérieux", explique une étudiante de Johannesburg jointe par RTL. 

Elle confie ne pas savoir si elle pourra retourner à l'université, notamment à cause du comportement de certains jeunes qui ne croient pas au coronavirus. En décembre, le gouvernement a fermé les frontières terrestres, banni la vente d'alcool et imposé un couvre-feu. 

Néanmoins, le port obligatoire du masque ainsi que l'interdiction des rassemblements sont peu respectés. "Beaucoup de gens n'obéissent pas", confirme un habitant. Les hôpitaux sont submergés, 5.000 malades sont sous oxygène dans un pays qui ne compte que 3.500 lits en réanimation. Certains patients sont traités à même le sol ou dans des tentes. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/