1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus à Wuhan : quelles sont les questions en suspens sur l'origine du virus ?
2 min de lecture

Coronavirus à Wuhan : quelles sont les questions en suspens sur l'origine du virus ?

ÉCLAIRAGE - Ecartant la piste de la fuite d'un laboratoire de Wuhan, les experts n'ont toujours pas réussi à identifier l'origine de la pandémie de Covid-19.

Une rue de Wuhan, en Chine, le 20 avril 2020.
Une rue de Wuhan, en Chine, le 20 avril 2020.
Crédit : Hector RETAMAL / AFP
Thomas Pierre & AFP

Où est né le Covid-19 ? Après un séjour de quatre semaines à Wuhan en Chine, la question reste sans réponse pour les experts chinois et de l'OMS, qui ont reconnu mardi n'avoir pu percer les origines de la pandémie de Covid-19. 

Toujours aucune certitude donc, même si l'hypothèse de la fuite d'un laboratoire à Wuhan s'éloigne, ces scientifiques la jugeant "hautement improbable". L'administration Trump avait en effet accusé l'Institut de virologie de Wuhan d'avoir laissé s'échapper le virus, volontairement ou non. La nouvelle administration Biden a depuis pris ses distances avec cette théorie. 

Une transmission du coronavirus depuis un premier animal puis un deuxième avant une contamination à l'homme est l'hypothèse "la plus probable", a insisté Peter Ben Embarek, chef de la délégation de l'OMS, lors d'une conférence de presse très attendue. Pour autant, les experts de l'OMS ont échoué à identifier l"animal responsable de la maladie. Cette piste demande "des recherches plus spécifiques et ciblées", a-t-il ajouté. 

La piste d'un "animal congelé" ?

Selon les experts, des dizaines de milliers d'échantillons d'animaux sauvages, domestiques et d'élevage prélevés à travers le pays ont été analysés, mais aucun ne contenait le virus Sars-CoV-2. La virologue néerlandaise Marion Koopmans a ainsi expliqué que des espèces très sensibles au coronavirus (rat des bambous, blaireau, lapin) étaient vendues au marché Huanan de Wuhan, site d'un des premiers clusters, ce qui pourrait être un point de départ pour remonter la chaîne de contamination.

Peter Ben Embarek a également évoqué "la possibilité" d'une transmission du coronavirus "via le commerce des produits surgelés": "Il serait intéressant d'examiner si un animal sauvage congelé qui a été infecté a pu être un vecteur potentiel", s'est-il interrogé. Pékin a plusieurs fois évoqué la thèse que le coronavirus aurait pu être importé en Chine via des aliments surgelés. 

Une origine chinoise ?

À lire aussi

De son côté, le zoologue britannique Peter Daszak a précisé que de nouveaux virus découverts sur des chauves-souris en Thaïlande et au Cambodge "déplacent le curseur vers l'Asie du Sud-Est". "Je pense que nous trouverons un jour", a-t-il jugé, mais "cela pourrait prendre du temps". 

En outre, "il n'y a pas assez de preuves [...] pour déterminer si le Sars-Cov-2 s'est propagé à Wuhan avant décembre 2019", a insisté Liang Wannian, le chef de la délégation de scientifiques chinois. Pressée d'échapper aux critiques internationales, la Chine a diffusé des études suggérant que le Covid-19 serait apparu fin 2019 en Italie et dans d'autres pays. Mais Marion Koopmans a jugé que ces études "ne fournissent aucune preuve d'une circulation antérieure" à décembre 2019 du virus hors de Chine. 

Des points d'interrogations flottent donc encore autour de la mystérieuse origine du virus. De prochaines investigations seront chargées d'éclaircir les nombreuses questions restées en suspends. Des investigations que la Chine espère bien voire se dérouler hors de ses frontières. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/