1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Troisième dose vaccinale : quelles leçons tirer de l’exemple israélien ?
1 min de lecture

Troisième dose vaccinale : quelles leçons tirer de l’exemple israélien ?

ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron pourrait-il annoncer ce mardi soir un plan pour une troisième dose pour tous, comme en Israël ?

Vaccination en Israël, ici le 28 août 2021
Vaccination en Israël, ici le 28 août 2021
Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP
Thomas Pierre

Emmanuel Macron, qui prend la parole ce mardi à 20h, envisage-t-il une troisième dose pour tous les Français ? Pour l'instant, moins de la moitié des personnes éligibles, les plus de 65 ans et les plus fragiles, ont reçu cette dose de rappel. Mais plusieurs hypothèses sont sur la table pour étendre cette troisième dose vaccinale

Parmi elles, le modèle d'Israël. Quelque 5,7 millions d'Israéliens (sur 9 millions d'habitants) ont déjà reçu deux doses de vaccin Pfizer, et 3,9 millions la troisième dose, disponible depuis fin juillet. Celle-ci est disponible dès l'âge de 12 ans, et dès cinq mois après la vaccination. Et depuis début octobre, ce "booster" est obligatoire pour obtenir le passe sanitaire. 

Un stratégie qui semble avoir porté ses fruits. Alors que l'Europe, l'Allemagne ou les Pays-Bas notamment, connaissent actuellement une flambée épidémique, Israël comptait fin octobre quelque 300 nouveaux cas seulement, contre 10.000 cas mi-septembre. Une campagne vaccinale réussie, qui a permis au pays de rouvrir ses frontières aux touristes étrangers depuis 1er novembre dernier. 

Efficace à 95% sur les formes graves ?

Cette chute conséquente a aussi été confirmée par des essais cliniques dont les résultats ont été publiés fin octobre. Lors de ces tests, le rappel du vaccin Pfizer/BioNTech s'est montré efficace à 95,6% contre les formes symptomatiques de la maladie. Cette étude a été réalisée, alors même que "le variant Delta était la principale souche" circulant durant cette période, précise un communiqué. 

À écouter aussi

En France, alors que le nombre de cas quotidien remonte et que des études montrent une baisse de l'efficacité vaccinale au bout de quelques mois, l'exécutif compte désormais sur une dose de rappel pour éviter une nouvelle vague. A ce stade, seules 3,4 millions des 7,7 millions de personnes éligibles ont été revaccinées. Le chef de l'Etat pourrait donc choisir de recommander le rappel pour tous, comme vient de l'annoncer l'Italie et l'Allemagne.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/