1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Conflit israélo-palestinien : nouvelle journée meurtrière à Gaza, pas de solution à l'ONU

Conflit israélo-palestinien : nouvelle journée meurtrière à Gaza, pas de solution à l'ONU

Alors que la réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU n'a rien donné, la journée de dimanche 16 mai a été la plus sanglante depuis le début de l'escalade de violence, avec 42 personnes tuées à Gaza.

Des soldats israéliens tirent vers la bande de Gaza, dans le sud d'Israël, le 15 mai 2021.
Des soldats israéliens tirent vers la bande de Gaza, dans le sud d'Israël, le 15 mai 2021.
Crédit : JACK GUEZ / AFP
Gaétan Trillat
Journaliste

Les raids de l'armée israélienne sur la bande de Gaza se sont poursuivis dimanche 16 mai, au septième jour de l'offensive menée contre le Hamas, causant la mort de 42 Palestiniens dont au moins huit enfants. Au terme de cette journée, la plus meurtrière depuis le début de la crise, Tsahal continuait dans la nuit de dimanche à lundi à bombarder la bande de Gaza, afin de frapper "des cibles terroristes", selon un communiqué.

Dans le même temps, une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l'ONU n'a accouché d'aucune proposition concrète. "Le carnage a continué aujourd'hui. Ce cycle insensé d'effusion de sang, de terreur et de destruction doit cesser immédiatement", avait déclaré en ouverture le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres. Selon plusieurs diplomates interrogés par l'AFP, les Etats-Unis, à la position jugée incompréhensible par nombre de ses alliés, continuaient dimanche à refuser toute déclaration conjointe permettant d'aboutir rapidement à un arrêt des hostilités.

Dans le même temps, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a multiplié dimanche les entretiens avec ses homologues de plusieurs États régionaux clefs, dont le Qatar, l'Egypte et l'Arabie Saoudite, pour tenter de faire cesser les violences, selon le département d'État.

Depuis le 10 mai, 197 Palestiniens ont été tués, dont au moins 58 enfants, et plus de 1.200 blessés. Côté israélien, 10 personnes ont été tuées dont un enfant, et 282 blessées après des tirs de groupes armés palestiniens depuis Gaza, dont le Hamas au pouvoir.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/