2 min de lecture Insolite

Coincé en Écosse, un Grec fait 3.500 kilomètres à vélo pour rentrer à Athènes

À 20 ans, un étudiant grec bloqué en Écosse à cause du coronavirus a effectué pas moins de 3.500 kilomètres en 48 jours à vélo pour retourner chez lui à Athènes. Il a parcouru entre 50 et 120 km par jour.

Un homme à vélo en Écosse (Image d'illustration).
Un homme à vélo en Écosse (Image d'illustration). Crédit : LukeMilles90 / Pixabay.
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

C'est un périple long de 3.500 kilomètres qu'a parcouru ce jeune étudiant grec de 20 ans. Kleon Papadimitriou étudie en Écosse en troisième année à l'université d'Aberdeen. Tous les vols pour rentrer chez lui en Grèce ayant été annulés, il a eu l'idée folle de rejoindre Athènes à vélo ! Un voyage de 48 jours à travers l'Europe

Comme le rapporte CNN, relayé par BFMTV, afin de ne pas rater de cours, ce n'est qu'à la fin du mois de mars que le jeune homme tente de rentrer chez lui à Athènes depuis l'Écosse. Problème, il est trop tard et tous les vols sont annulés en raison de la crise du coronavirus. Le jeune étudiant, qui avait réalisé une course à vélo en 2019 et s'était entraîné cette année, décide donc de parcourir à vélo les quelque 3.500 kilomètres de route qui le séparent de chez lui.

Avec l'accord de ses parents, qui conditionnent l'aventure au fait qu'il installe sur son téléphone une application pour pouvoir le géolocaliser, il quitte donc l'Écosse le 10 mai dernierUne aventure pour Kleon Papadimitriou, qui a confié à CNN être parti armé seulement de sardines en conserve, de beurre de cacahuètes et de pain, d'un sac de couchage, d'une tente et d'un peu d’équipement pour son vélo.

Entre 50 et 120 kilomètres par jour

ll explique à la chaîne américaine avoir parcouru entre 50 et 120 kilomètres par jour. Au cours de ce périple à vélo, l'étudiant traverse l'Angleterre et les Pays-Bas, avant de longer le Rhin en Allemagne. Il continuera jusqu'en Autriche, puis roulera dans l'est de l'Italie avant de prendre un bateau pour le port de Patras en Grèce. Un voyage au cours duquel il alternera camping sauvage et hébergement chez des amis dans chaque pays. 

Sa folle aventure se terminera 48 jours plus tard avec son arrivée à Athènes le 27 juin, où sa famille et des amis, mais aussi des inconnus ayant suivi son périple sont venus l'accueillir et le féliciter. "C’était très émouvant", a confié le jeune homme au sujet de son arrivée. "Venant d’une famille de deux parents qui étaient très aventuriers dans leurs jeunes années, me voir suivre leurs traces, je pense que c'est très émouvant pour eux (...) mais je pense qu'ils se sentent surtout soulagés", a ajouté l'étudiant intrépide.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Faits divers Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants