1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. PODCAST - Clemenceau, Zweig, Tocqueville : ces prestigieuses autres "lettres d'Amérique"
1 min de lecture

PODCAST - Clemenceau, Zweig, Tocqueville : ces prestigieuses autres "lettres d'Amérique"

Chacun à leur époque, Georges Clemenceau, Stefan Zweig et Alexis de Tocqueville ont su analyser les États-Unis avec une certaine acuité.

Une lettre d'Amérique
Une lettre d'Amérique
Crédit : RTL Originals
126. Clemenceau, Zweig, Tocqueville : ces prestigieuses autres "lettres d'Amérique"
00:19:58
Lionel Gendron

Des "Lettres" avant La lettre d'Amérique, et non des moindres : Georges Clemenceau, Stefan Zweig et surtout Alexis de Tocqueville. Des écrivains, des hommes politiques qui ont su en leur temps analyser les États-Unis avec une grande acuité dans leurs écrits.

L'ouvrage de référence d'Alexis de Tocqueville De la Démocratie en Amérique, publié  entre 1835 et 1840 (Flammarion), est fondateur pour la science politique. Au milieu du XIXe siècle, la démocratie n’est pas encore le système qui va peu à peu s’imposer aux sociétés occidentales, pour la plupart encore des monarchies. Jusqu’à Tocqueville, la démocratie est plutôt assimilée à l’anarchie. Grâce à Tocqueville, elle se définira ensuite comme l’égalité des conditions, une société sans castes et sans classes.

Georges Clemenceau, lui, a eu milles vies : président du conseil sous la Troisième République, ministre de l’Intérieur, journaliste... Ce que l’on sait moins, c’est que le "Tigre" a noué des liens profonds avec les États-Unis. Étudiant en médecine, il part à l’âge de 24 ans en Amérique. De 1865 à 1869, il va être correspondant pour le journal parisien Le Temps, lors d'une période charnière pour le pays qui sort juste de la Guerre de Sécession. Il en ressort un ouvrage publié en 2020 : Georges Clemenceau, Lettres d'Amérique (Passés Composés).

Enfin, Stefan Zweig, plus familier de l'Amérique du Sud, a lui aussi passé du temps à New York, en 1941. Une ville qu'il n'aime pas. L'écrivain n'est d'ailleurs pas tendre avec l’éducation purement américaine qui est, selon lui, "superficielle" et ne saurait former que "des arrogants à demi cultivé". Et de poursuivre dans ses Lettres d'Amérique (Grasset) : "Vous ne pouvez pas vous imaginer combien nous sommes écœurés par l’impolitesse, la grossièreté et le comportement arrogant des enfants américains". 

Abonnez-vous à ce podcast

>> Une lettre d'Amérique, une série d'épisodes exceptionnels à retrouver chaque mardi. Une carte postale sonore pour nous aider à mieux comprendre cette Amérique d'aujourd'hui, à la fois si familière et parfois totalement déconcertante. Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/