1 min de lecture Chine

Chine : Xi Jinping durcit le ton face à Taïwan, vouée à la "réunification"

Le président chinois se dit prêt à recourir "à la force" pour que l’Île-état, séparée politiquement du régime communiste depuis 1949, revienne dans le giron de Pékin.

Xi Jinping, le président chinois, le 2 janvier 2019
Xi Jinping, le président chinois, le 2 janvier 2019 Crédit : AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

L'île de Taïwan bientôt réunifiée avec la Chine ? C'est du moins le souhait de Xi Jinping. Mercredi 2 janvier, le président chinois a affirmé, non sans fermeté, que Pékin envisageait de récupérer le petit État sous son giron, quitte à y envoyer l'armée. "Nous ne promettons pas de renoncer au recours à la force et nous nous réservons le droit de prendre toutes les mesures nécessaires", a-t-il déclaré. 

Taïwan et la Chine continentale sont en effet gouvernés séparément depuis 1949, date à laquelle les communistes et Mao se sont emparés du pouvoir, après des années de guerre civile. Malgré ce divorce politique historique, Pékin considère toujours l'état insulaire comme une province chinoise et entend bien ne pas laisser Taïwan gagner son indépendance. 

Car ce sont bien les "forces extérieures" qui agissent contre la réunification pacifique et "les actions indépendantistes et séparatistes", qui sont dans le viseur de Xi Jinping. Des velléités qui expliquent en partie le durcissement de ton du régime. "L'indépendance de Taïwan ne pourra conduire qu'à une impasse", a prévenu le numéro un chinois. 

La Chine doit être réunifiée et elle le sera"

Xi Jinping, président chinois
Partager la citation

Pékin défie plus particulièrement l'actuelle présidente taïwanaise. Depuis son arrivée au pouvoir en 2016, Tsai Ing-wen refuse de reconnaître l'unité de principe de l'île et du continent, comme le voudrait Pékin. Certains membres du Parti démocratique progressiste (PDP), la formation présidentielle, plaident aussi pour l'indépendance de l'île dont l'appellation officielle reste toujours "République de Chine".

À lire aussi
Des bébés cochons dans un laboratoire en Chine sciences
Chine : des scientifiques réussissent à créer des chimères cochons-singes

Même si Xi Jinping n'a pas fixé de date à cette "réunification" chinoise, le président du géant asiatique a établi un rapprochement avec le programme "grande renaissance nationale", qui veut faire du pays une grande puissance moderne à l'horizon 2035 et 2050. S'il a lieu, cet événement majeur ne serait pas sans rappeler le précédent hong-kongais (qui prévaut depuis 1997) et dont le numéro un chinois se serait inspiré : "Un pays, deux systèmes". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine International Xi Jinping
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants