1 min de lecture Polémique

Carlos Ghosn n'a pas fait de soirées à Versailles "pour faire comme Louis XIV"

Pour l'ancien PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn, l'affaire du château de Versailles avait pour but de "salir son image".

Carlos Ghosn à Beyrouth le 8 janvier 2020
Carlos Ghosn à Beyrouth le 8 janvier 2020 Crédit : JOSEPH EID / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

"On a voulu salir mon image". Carlos Ghosn est monté au front pour assurer sa défense lors d'une conférence de presse mercredi 8 janvier. Et il est notamment revenu sur l'affaire du château de Versailles. 

Carlos Ghosn s'est défendu mercredi de tout abus. "On a voulu salir mon image", assure-t-il, parlant d'un "geste commercial" avant d'insister : "Je n'ai pas fait ça pour faire comme Louis XIV. Versailles est un symbole du génie de la France."

Le parquet de Nanterre s'intéresse à deux soirées organisées au château de Versailles en échange d'une convention de mécénat entre la marque au losange et l'établissement qui gère le château.

La première a eu lieu le 27 mars 2014 pour fêter les quinze ans de l'alliance. Mais parmi les invités figuraient essentiellement des proches de Carlos Ghosn, dont c'était l'anniversaire. Ces festivités avaient coûté plus de 630.000 euros, payés par le groupe automobile.

À lire aussi
Une classe de formation à l'arabe, à Carquefou, en juillet 2018 (Illustration). coronavirus
Coronavirus : non, l’arabe n’est pas devenu la deuxième langue officielle pendant l’épidémie

La seconde soirée, le 8 octobre 2016, a été organisée pour le mariage de Carlos Ghosn avec son épouse Carole, célébré en grande pompe dans la galerie des Cotelle et le péristyle du Grand Trianon, lieux emblématiques du château de Versailles.

Carlos Ghosn n'avait pas eu à dépenser un centime pour la location des lieux, pourtant évaluée à 50.000 euros : il avait pu en bénéficier en raison d'une convention signée entre Renault et le Château de Versailles, d'un montant de 2,3 millions d'euros, qui autorisait Renault à recevoir une contrepartie à hauteur de 25% de son mécénat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Carlos Ghosn Japon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants