2 min de lecture Liban

Carlos Ghosn : les jets privés utilisés "illégalement" pour la fuite, selon la compagnie

La compagnie aérienne privée turque MNG Jet dénonce l'utilisation "illégale" de deux de ses appareils pour permettre à l'ancien PDG de Nissan-Renault de fuir le Japon pour le Liban.

Carlos Ghosn et sa femme, le 3 avril 2019
Carlos Ghosn et sa femme, le 3 avril 2019 Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
et AFP

Nouveau rebondissement dans l'affaire Carlos Ghosn. La compagnie aérienne privée turque MNG Jet a dénoncé vendredi 3 janvier l'utilisation "illégale" de deux de ses appareils pour permettre à l'ancien patron de Nissan-Renault de fuir le Japon pour le Liban, via Istanbul, ajoutant avoir porté plainte.

"MNG Jet a déposé une plainte au sujet de l'utilisation illégale de ses services d'aviation privée en lien avec la fuite de Carlos Ghosn", a déclaré la compagnie dans un communiqué, ajoutant qu'un de ses employés, interpellé par la police turque, avait "falsifié des documents".

La vidéosurveillance a révélé que l'homme d'affaires avait quitté seul dimanche dernier sa résidence à Tokyo, selon des sources proches de l'enquête citées vendredi par la chaîne publique japonaise NHK, alors que les détails de sa fuite au Liban demeurent floues. 

Une fuite rocambolesque

Carlos Ghosn a assuré jeudi avoir organisé "seul" son départ au Liban, sans toutefois livrer de détails sur cette fuite rocambolesque. Un ami libanais de l'ex-PDG avait affirmé jeudi à l'agence japonaise Kyodo News qu'il avait pu s'enfuir en se cachant dans une caisse d'instrument de musique après un concert donné chez lui, aidé par deux agents de compagnies de sécurité privées se faisant passer pour des musiciens. Cependant, une autre source de son entourage interrogée par l'AFP avait auparavant déjà démenti ce scénario. 

À lire aussi
Carlos Ghosn, le 8 janvier 2020 à Beyrouth sondage
Carlos Ghosn : 3 Français sur 4 ont une mauvaise opinion de l'ex-PDG

L'ancien patron est soupçonné d'avoir embarqué dans un jet privé à l'aéroport international du Kansai (ouest du Japon) dimanche 29 décembre au soir, selon les médias japonais. Puis, à Istanbul, il est monté à bord d'un autre appareil pour Beyrouth. Son domicile à Tokyo a été perquisitionné jeudi par les enquêteurs japonais, tandis que sept 

Le parquet général libanais a par ailleurs reçu jeudi une "notice rouge" d'Interpol. Ces avis de recherche internationaux sont lancés sur demande des pays membres.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Liban Carlos Ghosn Compagnie aérienne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants